Grosse affluence et succès d’ambiance pour le congrès des jeunes de l’Alliance de l’Avenir

Avec le soutien de


Ambiance survoltée, ce dimanche 25 avril, au Centre des conférences Swami Vivekananda à Pailles pour le congrès des jeunes de l’Alliance de l’Avenir.&nbsp Show à l’américaine,&nbsp prestations musicales, lâcher de ballons. Et discours enthousiastes des intervenants.&nbsp

10h00. Un bourdonnement&nbsp croissant se fait entendre à l''''entrée du Centre de Conférence Swami Vivekananda à Pailles en ce dimanche 25 avril. Des groupes de jeunes partisans de l’Alliance de l’Avenir s’approchent. Ils brandissent des pavillons bleu-blanc-rouge. Vêtus de T-shirts aux couleurs des partis politiques qui font partie de l’Alliance de l’Avenir, ils scandent: «3-0, 3-0.» Le ton est donné. L’ambiance commence à chauffer.

«Nous sommes tous venus soutenir nos leaders», lance Séverine, une jeune activiste du Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD) de la circonscription No. 1 (Grande Rivière Nord Ouest-Port-Louis Ouest). Comme cette jeune militante, ils sont nombreux à avoir fait le déplacement pour ce congrès des jeunes. «C’est la première fois qu’on voit tant de jeunes réunis à une activité politiques», s’exclame Avinash, partisan du Parti Travailliste (PTr) qui s’agite dans tout les sens sans jamais se départir d’un sourire rempli d’excitation. Il semble plus habitué au meeting de quartier, qu’à des congrès de jeunes partisans.

A l’intérieur du centre des conférences, les sièges se remplissent à toute vitesse. Les jeunes veulent tous avoir une place à proximité de la scène. Plusieurs d’entre eux sont venus avec leurs tambours et&nbsp ravanes… histoire de créer une d’ambiance de fête.

Toutefois, le son de leurs instruments est vite couvert par la sonorisation du dj de service. Il passe les derniers tubes du moment pour le grand plaisir de la foule. Certains se lèvent et se mettent à danser. La salle est chauffée à bloc.

10h10. Xavier-Luc Duval, Pravind Jugnauth, Rashid Beebeejaun arrivent. Ils prennent place aux côtés des candidats de l’Alliance de l’Avenir. Ils sont accueillis au son de la musique du film 1492 Christophe Colomb. Applaudissements et cris enthousiastes. «Victoire, victoire… Le MMM peut aller se cacher», scandent plusieurs jeunes dans la salle. L’ambiance atteint son paroxysme à l’arrivée du leader de l’Alliance de l’Avenir. Il est alors 10h20.

Le show à l’américaine peut donc commencer. Le maître de cérémonie n’est autre que le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Rittoo, candidat de l’Alliance de l’Avenir au N° 5 (Pamplemousse-Triolet).&nbsp «C’est du jamais vu dans l’histoire politique mauricienne…autant de jeunes réunis au même endroit. Mais nous allons commencer en gardant&nbsp une minute de silence pour une jeune activiste qui a fait une chute mortelle hier soir au N° 15 (Vacoas-Floréal)», dit-il.

Après le moment de recueillement, Aurore Perraud, jeune candidate du PMSD au N° 4 (Port-Louis Est-Montagne Longue) est appelée à prendre la parole. «La jeunesse c’est l’avenir. Et l’avenir c’est donc nous et vous. Nous tenons toujours nos promesses. La présentation de 13 candidates, dont trois au N°4 en est la preuve. C’est un signal très fort, et peut-être que demain nous verrons une femme Premier ministre ou Présidente», déclare la candidate bleue devant une foule très réceptive.

Bobby Hureeram, président de l’aile jeune du Mouvement Socialiste Mauricien (MSM) et candidat au N° 20 (Beau-Bassin/Petite Rivière) le succède au micro.&nbsp Il axe son discours sur le rôle des jeunes dans la politique. Et de déclarer que cette jeunesse mauricienne ne connait pas le Mouvement Militant Mauricien (MMM). «Les jeunes ne connaissent pas les dirigeants du MMM, ces oiseaux de mauvaise augure. Les jeunes connaissent le boom économique des années 80, l’éducation gratuite, le transport gratuit. C’est vous, les jeunes, qui seront les acteurs de ces élections», affirme le candidat.

Les propos du président de l’aile jeune du Mouvement Socialiste Militant (MSM) galvanisent l’audience. Le son des tambours se fait entendre. Pravind Jugnauth s’approche de la scène pour son discours. «Nous voulons donner une chance égale à tous les jeunes de réussir dans la vie. Nous voulons qu’ils aient tous accès à l’internet, à plus de loisir, qu’ils se sentent fiers d’être mauriciens», déclare-t-il.

Après le discours de Pravind Jugnauth, Devanand Rittoo appelle «le Roi de Facebook», Xavier-Luc Duval, sur scène. Il est ovationné par l’assistance et commence d’emblée son discours. «C’est la première fois qu’on à l’occasion de s’adresser à tant de jeunes réunis au même endroit. Je vous remercie d’être là. Nous, à l’Alliance de l’Avenir, on comprend les jeunes. D’ailleurs, nous avons une équipe de jeunes. Michael Sik Yuen, qui est candidat au No. 17 (Curepipe-Midlands) a été maire de Curepipe à 34 ans. Thierry Henri qui est candidat au N° 12 (Mahébourg-Plaine Magnien) a lui aussi 34 ans», déclare le leader du PMSD.

Xavier-Luc Duval indique qu’il est le politicien mauricien le plus populaire de Facebook. Il confie qu’il y passe un minimum de 30 minutes par soirée. Et cela, pour être à l’écoute des jeunes. Le leader des bleus précise également que l’Avenir se trouve avec l’équipe de Navin Ramgoolam. «Le leader est sincère. Il a une vision pour le peuple. Aujourd’hui, il y a tant de projets en chantier: Jing Fei, Neotown, le nouvel aéroport, Highlands…Et c’est vous, les jeunes, qui bénéficierez de tous ces projets. Nous voulons également vous protéger et c’est pour cela que nous avons crée la loi sur l’égalité des chances», explique-t-il. «Il faut aussi respecter l’environnement. Et tous les hôtels devront respecter une charte sur l’environnement », ajoute-t-il.

Xavier-Luc Duval conclut son intervention en annonçant que le prix de la connexion à l’Internet baissera davantage, alors que sa vitesse augmentera. Il ajoute qu’il fera tout son possible pour que les Mauriciens aient accès aux sports nautiques.

Le Deputy Prime Minister, Rashid Beebeejaun, pour sa part, prononce sur le caractère communaliste de la campagne du MMM. Il s’insurge contre ce qu’il décrit comme de la violence verbale et&nbsp qui est indigne d’une formation politique. «Il y a un candidat du MMM qui a déclaré qu’il coupera ma tête et la jettera par terre après les élections. Cette violence ne sort pas de la bouche de ce candidat mais de celle du MMM», dénonce Rashid Beebeejaun.

Après Beebeejaun, c’est sous un tonnerre d’applaudissements que Navin Ramgoolam est appelé sur scène. Toute la salle s’est levée pour saluer le Premier ministre. Et c’est en musique qu’il a fait son entrée sur scène.

Le sourire aux lèvres, Navin Ramgoolam commence son discours en réaffirmant sa confiance en la jeunesse mauricienne. «Le pays se doit d’investir dans ses ressources humaines. C’est pour cela que nous voulons que tous les jeunes aient accès aux études tertiaires. Et c’est pour cela que nous avons crée l’Open University. Nous nous assurerons aussi que les jeunes obtiennent un emploi à la fin de leurs études. Et qu’ils aient tous une chance égale», déclare Navin Ramgoolam. Il demande aux jeunes présents de condamner ce qu’il appelle « la violence verbale du MMM ».

La deuxième partie du discours du Premier ministre est axée sur l’environnement. Il souligne que c’est la première fois qu’une campagne électorale se déroule sans affiches. Cela, dit-il, illustre la vision du projet Maurice-Ile-Durable. «Nous avons sauvé la vallée de Ferney afin d’éviter une catastrophe écologique. Et nous continuerons à montrer que l’île Maurice est une nation qui prend à cœur la protection de l’environnement.», dit-il. La fin de l’intervention du Premier ministre est marquée par un lâcher de ballons.

Le congrès se termine en apothéose avec le groupe Mighty Jah, très populaire auprès des jeunes. La prestation de la formation musicale est suivie par un numéro de danse qui clôture la manifestation. Celle aura été une réussite tant sur le plan de l’organisation que celui de l’affluence.

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires