Gros-Cailloux se débrouille pour organiser sa Divali Nite

Avec le soutien de

Le conseiller Kemraz Ortoo se réjouit que le village de Gros-Cailloux a pu réunir la somme nécessaire pour les célébrations de Divali, même si le ministère des Arts et de la Culture leur en a refusé le financement. 

Ils n’auront pas le financement nécessaire pour leur Divali Nite, à Gros-Cailloux. C’est ce que leur a appris le ministère des Arts et de la Culture il y a deux semaines. En colère, ces conseillers de district n’ont pas pour autant baissé les bras…

Ils s’attendaient à recevoir une aide financière de quelque Rs 200 000 du ministère des Arts et de la Culture.  Ce village désigné pour accueillir cette année un spectacle musical pour le district de Rivière-Noire avait ainsi déjà pris contact avec un groupe d’artistes de l’Inde pour l’animation de leur Divali Nite. Sauf qu’à la dernière minute le ministère a modifié son plan de financement.

«Ce n’est que la semaine d’avant que nousavons appris que le budget deRs 200 000 à Rs 300 000qui est normalement alloué àchaque conseil de district ne serapas disponible cette année», s’insurge Kemraz Ortoo, le conseiller de district. Ce dernier explique que puisque la motion avait été accordée, ila initié les démarches pour faire venir le Gunjan Orchestra, un ensemble de chanteurs et d’artistes de l’Inde, pour assurer le spectacle. Démarches qui se sont rapidement concrétisées et la troupe a accepté d’assurer le spectacle moyennent un cachet de Rs 300 000.

Les conseillers de Gros-Cailloux n’ont pas pour autant baissé les bras.  Ils ont frappé à d’autres portes et ont pu recueillir le montant nécessaire. .«La troupe vient quandmême, sauf que nous avons dûpuiser de nos ressources personnelleset trouver des sponsors.Je remercie d’ailleurs tousceux qui m’ont aidé», se réjouit cependant Kemraz Ortoo.

Le ministère de la Culture réplique qu’il n’a pas obtenu le financement habituel du ministère des Finances. Il ajoute que chaque conseil de district dispose d’un budget sous l’item bien-être et qu’il peut y puiser pour des telles activités Selon cette même source, le ministère des Finances aurait fait comprendre que la situation économique est difficile.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires