Grève de la faim: Les six planteurs de Riche-Terre devront évacuer le terrain de Triolet

Avec le soutien de

Les six grévistes de la faim qui se sont installés à Triolet, depuis le vendredi 19 février, devront quitter les lieux.&nbsp Le propriétaire du terrain est opposé à leur présence sur sa propriété.

Le propriétaire du terrain de Triolet où les grévistes de la faim sont installés a consigné une déposition au poste de police de Triolet hier. Ce mercredi 24 février, il&nbsp a présenté aux policiers, les documents certifiant qu’il est le propriétaire du terrain en question.

«Je ne suis pas d’accord que ces grévistes de la faim occupent mon terrain pour leur mouvement. Je n’ai jamais donné ma permission et c’est pour cela que j’ai consigné une déposition à la police pour les faire partir», déclare Swaguth Poorun.


&nbspDe son côté,&nbsp Salim Muthy, le porte-parole des grévistes de la faim, cache mal sa colère. Il ne mâche pas ses mots. «Nous sommes au courant de ce problème de terrain. Il s’agit d’un litige entre les membres d’une même famille. Mais, il y aussi des gens qui veulent mettre fin à notre mouvement par tous les moyens. Cela démontre également la faiblesse du Gouvernement. C’est une honte! Nous attendons les autorités», explique-t-il.

Pour rappel, les grévistes de la faim sont des planteurs de Riche-Terre. Ils ont refusé&nbsp la compensation financière de Rs 120 000 que l’Etat leur a accordée après que leurs terres aient été réquisitionnées dans le cadre du projet Jin Fei. Ils estiment que cette compensation est insuffisante&nbsp et demandent chacun Rs 900 000 et dix perches de terre.

Par ailleurs, le Premier ministre Navin Ramgoolam leur a clairement fait comprendre qu’il «ne cèdera pas au chantage… je ne laisserai personne me dicter ma conduite.», avait-il déclaré lors d’une intervention à Triolet, dimanche.&nbsp

Malgré cette déclaration de Navin Ramgoolam, les grévistes de la faim veulent toujours poursuivre leur mouvement.&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires