Gouvernement : Bérenger critique la nomination de Virahsawmy, celui-ci le poursuit en justice

Avec le soutien de

Paul Bérenger allègue que le ministre de l’environnement est promoteur de CT Power, une centrale électrique à charbon dans la région d’Albion. Deva Virahsawmy nie et annonce qu’il intentera un procès au leader de l’opposition pour diffamation.&nbsp

Lors de sa conférence de presse, le samedi 15 mai, Paul Bérenger déclarait que les élus de l’Alliance du Cœur accorderaient une période de grâce au nouveau gouvernement. « Nous allons donner au gouvernement le temps de ‘find their feet’ . Puis, nous commencerons l’offensive», avait-il soutenu.

On s’attendait à une accalmie sur le plan politique. Or, tel ne semble pas être le cas. Au contraire, les choses commencent à chauffer entre le gouvernement et l’opposition.

En effet, lors du même point de presse, le leader du Mouvement Militant Mauricien&nbsp a commenté la composition de nouveau gouvernement. Il l’a trouvé «&nbsp très faible » et a fait des allégations à l’encontre de Deva Virahsawmy, le nouveau ministre de l’Environnement.

Paul Bérenger&nbsp a déclaré que&nbsp la nomination de Deva Virahsawmy est « révoltante » et relève du cynisme. Il a présenté le nouveau ministre comme « le plus grand promoteur de CT Power », un projet de centrale électrique à charbon, à Pointe-aux-Caves dans la région d’Albion, à l’Ouest du pays.

Le projet avait été présenté pour la première fois&nbsp en 2007.&nbsp Il s’agissait de la construction par une compagnie malaisienne d’une centrale thermique à charbon . Elle devait fournir de l’énergie au Central Electricity Board (CEB)&nbsp qui jusque-là en achetait auprès de l’industrie sucrière pour complémenter sa production. Les accords avaient été signés entre le CEB et CT-Power en novembre 2008. Toutefois, faute de l’aval du ministère de l’Environnement la mise en œuvre du projet n’a pu démarrer.

Deva Virahsawmy, pour sa part, nie qu’il a quelque chose à faire avec le projet d’implantation d’une centrale électrique à Albion.&nbsp «&nbsp Je ne suis ni promoteur, ni directeur, ni actionnaire de CT Power », a déclaré le ministre de l’Environnement. Il annonce qu’il intentera un procès à Paul Bérenger pour diffamation.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires