A Goodlands : le MMM met en garde Navin Ramgoolam sur le projet CT Power

Avec le soutien de

«To pou koné ar mwa !». C’est le message qu’a adressé le leader du Mouvement Militant Mauricien (MMM) à Navin Ramgoolam, quant au dossier CT Power récemment remis sur la table par le Premier ministre. Paul Bérenger intervenait lors d’un meeting ce vendredi 15 avril à Goodlands.

Un nouvel élément s’ajoute à la liste des scandales évoqués par le Mouvement Militant Mauricien (MMM). Cette fois, Paul Bérenger met en garde le gouvernement sur le cas CT Power, après que Navin Ramgoolam eut publiquement déclaré que ce dossier, qui avait été, dans un premier, abandonné pour des raisons écologiques, pourrait être remis sur les rails. Le leader de l’opposition intervenait lors d’un congrès ce vendredi 15 avril, à Goodlands.

Navin Ramgoolam a souligné, lors d’une fonction le jeudi 14 avril, avoir toujours encouragé le projet CT Power, mais que c’est le rapport du Professeur Joël de Rosnay qui a été défavorable. Selon le chef du gouvernement, il y a des échos indiquant que le rapport aurait été manipulé. « Est-ce une façon de gouverner un pays ? To pou koné ar mwa ! », s’insurge Paul Bérenger.

Ce dernier est également revenu à la charge sur les rumeurs de cassure au sein de l’Alliance de l’Avenir. La raison principale, selon le leader de l’opposition, qui fera que le gouvernement ne durera pas plus que quatre ans. « Lors de la dernière séance parlementaire, c’est le MMM qui a dû intervenir pour calmer les tensions entre le MSM et les travaillistes », a-t-il fait ressortir.

Les sujets ayant également été abordés par Paul Bérenger : l’acquisition de la clinique MedPoint par l’Etat et le scandale Neotown, les élections municipales qui, selon lui tergiversent trop, tout comme la formule qu’adoptera le ministre des Administrations régionales, Hervé Aimé, en ce sens. Le leader de l’opposition appelle aussi au respect des régions rurales. « Il fait mettre les villes et les villages sur un pied d’égalité », a-t-il dit.

« Scandal lor scandal ! », a lancé Paul Bérenger devant une foule certes peu nombreuse, mais conquise par les interventions des orateurs du MMM, notamment Reza Uteem, Alan Ganoo, Steeve Obeegadoo et Madan Dulloo.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires