Go Goa Gone : Drôles de zombies à Bollywood

Avec le soutien de

La comédie horrifique fait son entrée dans le cinéma indien avec Go Goa Gone, un film de morts-vivants délirants avec un Saif Ali Khan au look inhabituel.

Ça commence un peu comme une comédie déjantée pour ados. Hardik (Kunal Khemu) et Luv (Vir Das) accompagnent leur ami Bunny (Anand Tiwari) pour un voyage à Goa, où ils comptent bien s’amuser. Sur place, ils rencontrent Luna (Puja Gupta) qui les invite à une fête organisée par Boris (Saif Ali Khan), un mafioso indo-russe. Quand soudain, il y a une invasion de zombies…

Après plusieurs films acclamés par la critique, tels que 99 (2009) et Shor inthe City (2011), les réalisateurs Raj Nidimoru et Krishna D.K s’aventurent dans un genre inexploité jusque-là dans le cinéma indien : la comédie horrifique. Tourné en grande partie à Maurice l’année dernière, Go Goa Gone est un pur concentré de délire gore. Ce qui a valu au film un A-certificate (réservé aux plus de 18 ans) de la part du Central Board of Film Certification indien. Toutefois, les réalisateurs et le producteur, Saif Ali Khan, s’estiment heureux de n’avoir eu à supprimer aucune scène sous l’effet de la censure.

L’idée, indique Saif Ali Khan, était de créer de l’humour à partir de la violence. « Bien que le concept des zombiessoit nouveau, je suis convaincu que le film va plaire aux cinéphiles car il s’agit bien d’une comédie », estime-t-il. Le duo Raj-Krishna est tout aussi optimiste. « On voulait expérimenterquelque chose de nouveau.De nos jours, l’audience estprête à accepter des genres nouveaux», pensent-ils. Le film ne va cependant pas jusqu’à rompre avec la grande tradition bollywoodienne des chorégraphies et chansons. Au contraire, les réalisateurs espèrent que la bande originale sera reconnue comme la plus comique de l’année.

Avec Go Goa Gone, Saif Ali Khan signe sa première production dans laquelle il n’est pas l’acteur principal. Il laisse entendre qu’il s’agit d’une décision mûrement réfléchie et qu’il pourrait même, à l’avenir, ne pas apparaître dans certains films qu’il produira.

En attendant, il s’est mis dans la peau de Boris, un chasseur de zombies tatoué et teint en blond. L’acteur-producteur dit avoir aimé faire l’expérience de ce look. « Vous pouvez avoir peur de faire des choses qui ne reflètent pas votre image. Mais quand l’intention est dedivertir et de s’amuser, les gens l’acceptent », a-t-il confié au Times of India.

Interpréter ce rôle, affirme Saif Ali Khan, équivalait à marcher en terre inconnue. Car il ne savait rien des zombies. Les réalisateurs l’ont un peu aidé en lui prêtant TheZombie Survival Guide, un livre écrit par l’auteur américain Max Brooks. Selon eux, il l’aurait dévoré en deux jours avant de se lancer dans d’autres recherches sur le sujet.

Aux cinémas Star, Klassic, Metropolitan, Kings et Novely

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires