Gestion du Tourisme: Sik Yuen répond à son leader sur les ondes de la MBC

Avec le soutien de

C’est en prime time sur les ondes de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) que le ministre du Tourisme a répondu au leader bleu, Xavier-Luc Duval. Pendant près de cinq minutes, Michael Sik Yuen a mis l’accent sur le marché chinois.

La contre-attaque de Michael Sik Yuen ne s’est pas fait attendre. Suite aux critiques lancées par Xavier-Luc Duval, samedi, lors du lancement officiel de l’Association of Tourism Professionals (ATP), le ministre du Tourisme a défendu hier, en prime time, son action dans ce secteur. Il s’est livré à un long exposé sur les ondes de la MBC, lors du JT de 19 h 30, lundi 4 mars. Une intervention qui a duré près de cinq minutes pendant lesquelles, Michael Sik Yuen a insisté sur l’émergence du marché chinois.

40 000 touristes sont venus de Chine en 2012, soit 38 % de plus qu’en 2011, souligne le ministre, alors que Xavier-Luc Duval avait évoqué un besoin urgent de faire davantage d’efforts vers ce marché.

«Nous faisons l’effort qu’il faut sur le marché chinois», martèle le ministre du Tourisme. Il affirme que «d’ici 2013, nous allons doubler les arrivées de la Chine».

Outre les vacanciers chinois, Michael Sik Yuen semble vouloir conquérir des membres du Parti mauricien social démocrate (PMSD). Il aurait déjà commencé son jeu de séduction.

Dimanche, lors d’une fonction dédiée à la communauté chinoise de Curepipe, le ministre n’a pas quitté les trois conseillères du PMSD tout le long de la cérémonie. Ces Bleues, Nathalie Gopee, Dominique Chaton et Malini Sewocksingh, auraient déjà fait leur choix, selon nos informations. Les deux premières privilégieraient le ministre du Tourisme, tandis que Malini Sewocksingh aurait juré allégeance à Xavier-Luc Duval.


Lire plus sur l’express de ce mardi 5 mars 2013.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires