Gestion des hôtels Apavou par Sun Resorts: Les syndicalistes craignent pour les employés

Avec le soutien de

Les syndicalistes craignent pour les conditions d’emploi du personnel de l’hôtel Ambre et de l’Indian Resorts and Spa, après la décision du propriétaire de céder la gestion au groupe Sun Resorts et à Tui Travel France. (Photo: L’Indian Resorts and Spa)

Comment Sun Resorts va-t-il traiter les anciens employés du groupe Apavou ? Jack Bizlall, représentant de la Federation of Progressive Union à laquelle la Hotels and Restaurants Employers’ Union est affiliée, est inquiet quant à cette question.

«Il y a eu beaucoup de mauvais traitements des employés par le groupe Sun Resorts dans le passé. Pour moi, ce groupe est le pire employeur, surtout quand il s’agit de négocier avec le mouvement syndical. Nous avons déjà mené des campagnes pour dénoncer ces mauvais traitements et s’il faudra recommencer nous n’hésiterons pas», lance Jack Bizlall.

Atma Shanto, négociateur à l’Organisation of Hotel &amp Catering Workers Unity, syndicat qui regroupe une partie du personnel de l’hôtel Ambre, déplore également le manque de négociations entre la direction du groupe Apavou et les représentants syndicaux.

«Nous suivons cette situation de très près. Les travailleurs sont inquiets de leur avenir. Jusqu’à présent, il n’y a eu aucune consultation avec les représentants des syndicats. Nous avons appris cette décision du groupe Apavou à travers la presse mais j’ai demandé une rencontre avec le ministre du Travail pour faire état de cette affaire», soutient, pour sa part, Atma Shanto. Il tient une conférence de presse, ce jeudi 19 mai, pour faire part de ses griefs quant à cette situation.

Le groupe Apavou a entamé des pourparlers avec Sun Resorts et Tui Travel France pour la location de deux de ses hôtels, Ambre Resorts &amp Spa et Indian Resort &amp Spa.

La gestion de Ambre Resorts &amp Spa a été confiée à Sun Resorts et celle de l’Indian Resorts &amp Spa, sis au Morne,&nbsp à l’agence de voyage Tui Travel France.

En ce qui concerne l’hôtel Indian Resort &amp Spa, les deux syndicalistes soutiennent qu’ils n’ont eu aucune communication concernant la location de cet hôtel à Tui Travel France.

Cependant, selon Jack Bizlall, une campagne se prépare déjà pour prévenir un éventuel licenciement ou un mauvais traitement des employés. «Ce n’est pas la première fois que nous faisons une grève de sourire au sein d’un établissement hôtelier pour faire comprendre aux clients que les employés sont malmenés. Nous sommes prêts à le refaire si besoin est », affirme-t-il.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires