Ganoo affirme que les négociations entre Jeannot et Varma ont été enregistrées

Avec le soutien de

Alan Ganoo, leader de l’opposition et Nando Bodha, député du MSM, lors d’un point de presse ce mardi 18 juin à 13 heures.

«Les faits sont là. Il y a clairement eu tentative de pervertir le cours de la justice.» Lors d’un point de presse ce mardi 18 juin, Alan Ganoo a réclamé la tête des facilitateurs dans les négociations avec Florent Jeannot, Reza Issack, Maurice Allet ainsi que Yatin Varma lui-même.

Tout de suite après la session parlementaire du matin, l’opposition avait réuni la presse pour évoquer l’affaire Varma, ce mardi 18 juin. Le leader de l’opposition a insisté : il faut que l’Attorney General démissionne. Mais aussi Maurice Allet, chairman de la Mauritius Port Authority, et le PPS, Reza Issack. Ce qu’il leur reproche : le fait d’avoir voulu jouer les facilitateurs dans les négociations en vue d’inciter Florent Jeannot à retirer sa plainte dans l’agression alléguée de Yatin Varma contre le jeune homme.



Ces négociations, a dit Alan Ganoo, ont même été enregistrées. Ce qui lui fait dire qu’il «y a clairement eu tentative de pervertir le cours de la justice». Et qui justifie le départ de ces trois personnes. Pour lui, le vice-Premier ministre, Rashid Beebeejaun a aussi eu un rôle à jouer dans cette histoire. Car il aurait été mis au courant de ces négociations par le biais de Reza Issack.



Le leader de l’opposition ajoute en outre que des pressions ont été exercées sur la famille Jeannot pour qu’elle retire sa plainte. Et de souhaiter qu’il n’y ait pas de pression inutile contre Florent Jeannot lorsqu’il se rendra à la police dans le cadre de l’enquête.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires