Fraude sur des voitures de luxe : le directeur de SS Motorpoint devrait de nouveau être inculpé

Avec le soutien de

Dhaneswar Toolsee, directeur de SS Motorpoint, lors de son arrestation, mardi 6 août, dans le cadre de l’enquête de la police sur des fraudes sur des voitures de luxe.

Il est actuellement en liberté conditionnelle. Et le directeur de SS Motorpoint, Dhaneswar Toolsee, devrait de nouveau être inculpé par le CCID, selon des sources policières. Cela, dans le cadre de l’enquête sur des fraudes alléguées sur des voitures de luxe.

De nouveaux dossiers ont été transmis au Central Criminal Investigation Department (CCID) par la Mauritius Revenue Authority (MRA) dans le cadre de l’enquête sur des fraudes alléguées sur des voitures de luxe. Et, Dhaneswar Toolsee, le directeur de SS Motorpoint, pourrait être de nouveau inculpé dans les jours qui viennent. Actuellement en liberté conditionnelle, il aurait sous facturé des véhicules.

Jusqu’ici, Dhaneshwar Toolsee a été traité comme un «témoin» par l’équipe des assistants commissaires de police Pregarsen Vuddamalay et Hemant Jangi. Mais les choses pourraient évoluer avec les nouveaux dossiers transmis au CCID. Les enquêteurs espèrent en apprendre plus sur le mode opératoire du directeur de SS Motorpoint.

Toute cette affaire a démarré avec les soupçons de la police quant au vrai propriétaire de la Mercedes SLS 63 AMG de l’enseignant Ashish Kumar Seebarrun mais qui était utilisée «épisodiquement» par l’industriel Thierry Lagesse. De fil en aiguille, la MRA a découvert qu’au moins une quinzaine de véhicules de luxe ont été importés par SS Motor Point de la Grande-Bretagne et sous-évaluées à la douane.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires