Fraude au Loto : Deux comptes bancaires du gagnant de la cagnotte de Rs 27,5m bloqués

Avec le soutien de

Koomaren Chedumbrum ne pourra pas toucher à son jackpot. Deux des banques où il a placé son argent ont été invitées par la cour suprême ce vendredi 11 février à bloquer ses comptes.

Bien mal acquis ne profite jamais… La Mauritius Commercial Bank (MCB) et la Mauritius Post and Cooperative Bank (MPCB) ont été invitées, le vendredi 11 février, par le juge David Chan Kan Cheong à bloquer les comptes de Koomaren Chedumbrum, le gagnant de la cagnotte de Rs 27 571 929 au Loto, lors du tirage du samedi 18 décembre dernier.

La veille, les hommes de loi des associés de cet ancien superviseur de la firme de gardiennage Brinks avait saisi la Cour suprême pour une action en ce sens. Depuis maintenant une semaine, ils recherchent, tous, les recours possibles afin que l’habitant de La Marie, Vacoas, rembourse à chacun de ses douze camarades la part qui leur revient.

Comme révélé par lexpress.mu le samedi 5 février, les collègues de Koomaren Chedumbrum ont évoqué l’intention de réclamer ce « gel des avoirs » avant&nbsp d’enchaîner avec un relevé de ses placements à l’issue de son arrestation par la police.

Le vendredi 4 février, il avait été appréhendé par le Central CID et inculpé d’escroquerie au préjudice de ses amis après avoir sorti un récit farfelu quant au choix de la combinaison gagnante.

L’homme avoue avoir pris l’argent de ses amis pour jouer cinq combinaisons multiples. Or, arrivé chez Chan Kin, à Port-Louis, dit-il, il a décidé ne jouer que quatre combinaisons et de miser la cinquième en son nom personnel. Chance ou filouterie, la cinquième combinaison était la bonne.

En voulant se tirer d’affaire, Koomaren Chedumbrum explique avoir aussi pris de l’argent pour constituer une association de huit autres amis pour miser au Loto. Le fait étant qu’il a déjà gagné le gros lot, il se dit disposer à rembourser ses camarades infortunés&nbsp en leur remboursant la somme de....Rs 70 chacun.

Ses amis ont retenu les services de Me Yousuf Mohamed, Senior Counsel, et de l’avocat Manoj Seeburn ainsi que de l’avoué Saya Ragavoodoo pour tenter de récupérer leurs gains.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires