Foyer Namasté: le MMM réclame la réouverture des centres et un comité de gestion

Avec le soutien de

La commission Femmes du Mouvement militant mauricien (MMM) insiste sur la nécessité de la réouverture des quatre centres du Foyer Namasté sous la supervision d’un comité de gestion de transition en attendant la fin de l’enquête.

Elles demandent à la fois l’intervention de la ministre de l’Egalité des genres et du Développement de l’enfant, Mireille Martin ainsi que celle du ministre du Travail Shakeel Mohamed. Les députées du MMM ont tenu à rendre visite aux onze grévistes de la faim qui protestent au Jardin de la Compagnie depuis le 1er mai dernier contre la fermeture des centres de refuge pour enfants présentant des troubles comportementaux.

«Nous dénonçons l’indifférence des autorités envers ces femmes. Nous demandons que les centres soient ouverts, que l’enquête se poursuive d’autant plus que le Residential and Care Homes Actautorise l’institution d’un comité de gestion de transition en attendant les conclusions de l’enquête», soutient Lysie Ribot, accompagnée de Françoise Labelle ainsi que de l’adjoint au maire de Port-Louis, Dorine Chukowry. La députée promet également des questions parlementaires adressées à la ministre Mireille Martin, ce mardi 7 mai.

Comme les grévistes, Lysie Ribot juge elle aussi que la ministre de l’Egalité des genres et du Développement de l’enfant, Mireille Martin et le ministre du Travail, Shakeel Mohamed, auraient tout deux dû intervenir, à six jours de grève de la faim.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires