Forum pour les 76 ans du PTr : Ramgoolam père et fils encensés par les intervenants

Avec le soutien de

Le Parti Travailliste a organisé un forum débat ce jeudi dans le cadre des célébrations marquant son 76e anniversaire. Les différents intervenants n’ont pas manqué de saluer la contribution du parti au progrès. Pour eux, c’est du rang du Labour que « sont sortis les deux meilleurs Premiers ministres que le pays a connus ».

Les quatre intervenants du forum débat qui s’est tenu ce jeudi 23 février à la mairie de Port-Louis sont unanimes. « Les deux meilleurs Premiers ministres du pays sont issus du Parti Travailliste », ont-ils fait ressortir à tour de rôle. Le président du parti, Patrick Assirvaden le leader adjoint Rashid Beebeejaun le ministre de l’Education, Vasant Bunwaree, ainsi que l’historien Sadassiven Reddy estiment que sir Seewoosagur Ramgoolam (SSR) et Navin Ramgoolam ont marqué l’histoire du pays de par leurs visions respectives.

Vasant Bunwaree a énuméré les différentes réalisations du père et du fils. « La première université du pays à Réduit a été créée sous le mandat du père, alors que la seconde université, celle à Pointe-aux-Sables a, elle, été introduite sous la direction du fils », a-t-il fait ressortir. L’éducation gratuite est l’œuvre de SSR. Alors que Navin Ramgoolam a instauré le transport gratuit pour les étudiants ainsi que les personnes âgées de plus de 60 ans, a-t-il ajouté.

L’historien Sadassiven Reddy a, pour sa part, déclaré qu’il n’y a aucune alternative au Parti Travailliste car, selon lui, ce parti a su résister aux vents et marées. « Le parti a connu beaucoup de succès, mais aussi des échecs. Mais à chaque fois le parti a su remonter la pente », a-t-il déclaré.

Et d’insister sur l’importance de formations politiques ayant la même vocation que le Parti Travailliste dans n’importe quel pays, car un tel parti permet à la démocratie de régner et assure un certain pouvoir aux organisations syndicales. « Les grands historiens des Etats-Unis sont convaincus que si les formations politiques de leurs pays avaient la culture du Parti Travailliste, il y aurait eu moins d’inégalité entre pauvres et riches. »

Patrick Assirvaden a, lui, rendu hommage à tous les tribuns qui, au fil des années, ont su œuvrer pour le parti. Il a cependant laissé entendre que le Parti Travailliste a eu son lot de trahisons, mais « qu’à chaque fois le parti en est sorti grandi ». Et d’ajouter que le PTr n’appartient à personne et que les membres actuels ne sont que des locataires. « C’est le parti du peuple », a-t-il souligné.

Le leader adjoint, Rashid Beebeejaun, a, de son côté, rendu un hommage au leader du parti, Navin Ramgoolam. Selon lui, c’est la première fois qu’un Premier ministre mauricien a un rayonnement international d’une telle ampleur. « Que ce soit en Afrique, en Asie ou en Europe, Navin Ramgoolam fait bonne figure. »

A la fin de cette réunion, des membres de l’assistance ont fait part de leur mécontentement quant à l’organisation de ce 76e anniversaire. Ils disent ne pas comprendre comment une formation politique comme le Parti Travailliste puisse organiser une telle célébration dans des conditions « aussi déplorables ».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires