Formule 1 : Lotus cherche la dernière pièce du puzzle

Avec le soutien de

Lotus est la seule top team à n’avoir pas remporté de course cette saison. En Hongrie, il a manqué encore un petit plus aux E20 pour aller chercher la victoire.

Ferrari (3), Red Bull (3), McLaren (3) et Mercedes (1) sont toutes montées sur la première marche d’un grand prix cette saison. Même&nbsp Williams, qui ne boxe pas dans la même catégorie, a inscrit 25 points avec Maldonado en Espagne. Troisième du championnat constructeurs à seulement un point de McLaren, Lotus attend son heure alors qu’elle a prouvé ce week-end en Hongrie qu’elle avait le rythme nécessaire en course pour s’imposer. Qu’a-t-il donc manqué à Kimi Räikkönen (2e) et Romain Grosjean (3e) ce week-end pour débloquer le compteur ?

«Nous avons eu quelques ennuis avec le KERS. J’ai perdu une position au profit de Fernando Alonso. Quand cela s’est remis à fonctionner, nous étions englués dans le peloton», se lamente Kimi Räikkönen qui a pourtant eu la possibilité de revenir sur le leader en fin de course. Mais le Finlandais a ensuite buté sur la McLaren sur une piste réputée peu appropriée pour les attaques. «C’était impossible de le dépasser. C’est dommage que nous n’ayons pas accroché la victoire », analyse «Iceman».

Plus tôt dans la course, Romain Grosjean avait aussi bénéficié d’une fenêtre de tir dans les deux premiers relais. Le Français a d’abord perdu une seconde précieuse à son stand lors du premier arrêt. Il fut ensuite freiné par Michael Schumacher : «qui n’a pas du tout respecté les drapeaux bleus ce qui m’a coûté beaucoup de temps.» Sans ces poignées de dixièmes de secondes, la hiérarchie du podium aurait pu être bien différente. Du coup, la troisième place ne le comble pas complètement le jeune marié : «Pour être honnête, je suis un peu déçu.»

De la réussite, il en a forcément un peu manqué à Lotus ces dernières semaines. Mais pas seulement. «La tendance générale est que notre voiture est en progrès et j’espère que cela va encore s’accentuer lors des prochaines courses», avance James Allison, le directeur technique.

Source : Gilles Festor/SPORT24.com

SPORT24.com

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires