Football : Réduction des clubs pour une Premier League

Avec le soutien de

L’idée avait germé il y a quelques années. Mais son application n’avait pas abouti. Le&nbsp nombre de clubs au sein de l’élite sera réduit pour que, d’ici 2014, la Premier League – le championnat de Maurice version professionnelle qui prendra son envol en 2012 – ne comporte que huit équipes.

C’est l’une des décisions majeures prises lors du séminaire d’une semaine de la Fifa. Une décision finale a été ratifiée par tous les clubs de l’élite, samedi 5 septembre, à l’hôtel Sands à Wolmar.

Il y a plus d’un an, il était convenu, avec la Fifa, et dans un rapport de Jean-Michel Bénézet que le championnat de la première division voit son nombre de clubs se réduire au fil des années.

Le processus avait commencé pour être abandonné, ensuite, par la fédération depuis la saison derrière. Or, l’engagement a été, de nouveau, pris lors de ce séminaire pour que cette démarche se concrétise en marge de la professionnalisation de notre football.

Dans le cadre du programme « Win in Africa with Africa » de la Fifa, ce séminaire à l’intention de tous les présidents et secrétaires des clubs de la première division a, donc, accouché de cette décision importante sous la supervision du Botswanais, Ashford Mamelodi et de la Sud-africaine, Shue Destombes. La Mauritius Football Association (MFA) devra, donc, venir avec un plan bien établi pour que la Premier League prenne son envol dans deux ans.

Les faiblesses identifiées

Actuellement, le championnat de la première division comprend douze équipes. Il a été décidé qu’en 2012, le nombre soit ramené à douze et à huit en 2014. Une ligue nationale comprenant le même nombre de clubs sera créée. En amont, les statuts internes de la fédération seront appelés à être modifiés, tout en restant en conformité avec le Sports Act. En 2012, les joueurs se verront présenter, aussi, un contrat professionnel alors que le nombre d’étranger par clubs passera au nombre de deux.

Lors de ce séminaire, qui dans le fond s’est avéré vraiment fructueux, les grosses lacunes de notre football ont été identifiées.

Les faiblesses tant sur le plan administratif qu’organisationnel et également au niveau de la structure technique ont été mis en avant. Tout cela dans le but de prendre des mesures qui s’imposent pour palier à ses manquements primordiaux pour l’avènement de cette discipline vers le professionnalisme.

Dans la foulée, plusieurs autres résolutions ont été prises dans ce sens. Des supports nécessaires sont appelés à être offerts aux clubs dans le domaine des infrastructures, du financement, du développement des équipes de jeunes, de la communication, du marketing, aussi bien que dans le secteur de l’arbitrage et médical. Bref, aucun aspect n’a été épargné lors de ce forum résidentiel de la Fifa.

A présent, l’heure est à l’ouvrage. Un grand chantier attend la MFA qui aura, dans un premier temps, à émettre un code de conduite avant le début de la saison 2011 et aussi veiller à mener à bien ces résolutions. D’ailleurs, l’application de cette déclaration sera suivie de près par le responsable du développement en Afrique australe pour la Fifa, Ashford Mamelodi.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires