Football - Petite-Rivière-Noire FC 1 (1) – ASPL 2000 1 (1) : Mauvaise opération des challengers

Avec le soutien de

C’est le match qu’il ne fallait pas perdre.&nbsp&nbsp Un nul aurait été un moindre mal, mais il ne pouvait pas être un bon résultat dans la course au titre. C’est ce qui s’est finalement produit samedi après-midi au stade de Bambous entre Petite-Rivière-Noire FC et l’ASPL 2000 qui se sont neutralisés sur le score d’un but partout pour laisser le leader prendre ses aises en tête du classement.

A la chasse du Curepipe Starlight SC, l’ASPL 2000 et Petite-Rivière-Noire FC n’avaient pas le droit à l’erreur dans leur confrontation directe. C’est ce que les deux formations n’ont pu faire en concédant le nul, laissant les Curepipiens reprendre leurs distances au sommet du tableau avec deux et quatre points respectivement sur le club de la capitale et celui de l’ouest.
Forcément, c’est une mauvaise opération pour les deux principaux challengers du moment de Curepipe. L’équipe de la ville lumière réalise un joli coup et sort gagnant de l’incapacité de l’ASPL 2000 et de Petite-Rivière-Noire FC à s’imposer. « Certes, il y a encore du chemin à faire jusqu’à la fin de la saison, mais nous laissons filer le leader », réagissent d’emblée les deux entraîneurs en question.

Une semaine après avoir mis fin à l’invincibilité du Curepipe Starlight pour revenir à sa hauteur au classement, l’ASPL 2000 redonne l’opportunité au leader de faire le break aux avant-postes. «C’est un nul qui ne fait pas notre affaire, puisqu’il ne confirme pas notre victoire sur Curepipe une semaine plus tôt. La victoire était possible face à un adversaire qui nous a posé bien des problèmes tactiques », lâche Joe Tshupula, le coach congolais de Port-Louis.

Petite-Rivière-Noire décroché

Si l’ASPL 2000 peut se dire que le Curepipe Starlight est encore à portée de fusil, Petite-Rivière-Noire FC commence à se faire distancer. Deux nuls en cette année 2013, cela n’est pas du goût du mentor du club de l’Ouest, Jean-Pierre Patate : « De cette rencontre, il nous a manqué de la chance pour sortir victorieux. Nous avons fait un bon match. Sauf que la victoire nous fuit en ce moment et ce n’est pas bon pour nos visées sur le sacre ».

De cette rencontre -vedette, on peut dire qu’elle a tenu toutes ses promesses. Le deuxième et troisième au classement se sont livré une belle bataille. Il y a eu des buts, du beau jeu, de l’engagement, des choix tactiques judicieux, du rythme avec des joueurs qui n’ont pas ménagé leurs efforts. Bref, un match comme on l’aime et qui se fait rare, de nos jours, au sein de l’élite.

C’est Petite-Rivière-Noire FC, dans un choix tactique judicieux de trois attaquants, qui a déclenché les hostilités en ouvrant la marque, tout juste à la demi-heure de jeu. Sur une action rondement menée sur la gauche par Christopher Bazerque et Winley l’Alouette, Andy Patate ne s’est pas fait prier pour mettre son équipe sur orbite en marquant du plat du pied.

Cependant, l’ASPL 2000 a vite remis les pendules à l’heure en égalisant six minutes plus tard par le Malgache Olivier qui a marqué comme à l’entraînement sur un ballon mal repoussé par Hervais Patate. La deuxième mi-temps a été âprement disputée. Il n’y a manqué que des buts et un vainqueur pour conclure une rencontre d’un niveau appréciable entre deux formations venues joueur crânement leurs chances pour la gagne.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires