Football: Le leader accentue son avance

Avec le soutien de

Qui pourra arrêter Pamplemousses SC dans sa marche vers le sacre ? C’est la question qu’on peut se poser au terme du 16e acte qui a vu, hier, la victoire indiscutable des Nordistes face aux Pointe-aux-Sables Mates (3-0), au stade Anjalay, alors que leur plus sérieux challenger, l’ASPL 2000, était, lui, terrassé par le mal-classé, Faucon Flacq SC (1-2), à Flacq.

Deux résultats qui, au combiné, permettent au leader de compter à ce jour dix longueurs d’avance sur son nouveau dauphin, Pte.-Rivière- Noire FC (38 contre 28).

Néanmoins, pour en revenir à cette victoire des Nordistes, disons que, malgré la netteté de la marque, ils eurent fort à faire avant de s’imposer. Et ce, face à un XI de Pointe-aux-Sables accrocheur à souhait et, notamment, bien en place défensivement.

D’ailleurs, même si Pamplemousses se procura d’entrée un léger ascendant, il dut, toutefois, attendre un penalty à la 27e minute pour se libérer (1-0). Un penalty qui était sifflé à la suite d’une faute de Joye Estazie sur Hubert Robson en tant que dernier défenseur.

Ce qui fait que, outre la sanction transformée par Robson lui-même, Estazie se vit exclure par l’arbitre.

Double coup d’assommoir pour les Mates

Certes, en dépit de ce double coup d’assommoir, les Portlouisiens ne jetèrent pas les armes pour autant. Cependant, les Nordistes, voulant se mettre à l’abri au plus vite, choisirent de hausser le tempo après la pause.

Et, seulement cinq minutes en seconde période, ils firent parler leur avantage numérique, lorsque Colin Bell paracheva de la tête une fulgurante accélération côté droit de Williano Séraphin (2-0). Avant que Williano lui meme ne signât le plus beau but de l’après-midi en reprenant d’une volée acrobatique une transversale expédiée, de la droite également, par Guillaume Sockalingum (67e).

« Reprendre ainsi le championnat avec un tel résultat n’est pas mal. Mais il nous faut améliorer encore notre condition physique », commentera Henri Spéville, le coach de Pamplemousses.

Quant à Bruno Randrianarivony, il regrettera surtout l’exclusion de son défenseur central. « C’était là le principal tournant de la rencontre », estimera le mentor des Mates.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires