Football :L’Etat accordera seulement Rs 250 000 par club de l’élite

Avec le soutien de

Coup de tonnerre au sein des clubs de football. Les équipes de la première et deuxième division, ainsi que les comités régionaux, ont pris connaissance de la dotation financière de l’Etat pour la saison courante.

C’est par l’intermédiaire d’une correspondance émanant du ministère des Administrations régionales qu’ils ont été invités à venir récupérer, aujourd’hui, leur «remaining balance» dans le cadre de la régionalisation.

Cette correspondance a provoqué une énorme surprise chez les dirigeants de clubs, car, ceux de la première division, qui, habituellement, touchent Rs 500 000, ne percevront que Rs 250 000 pour toute la saison.

Les équipes de la deuxième division recevront, de leur côté, Rs 100 000 alors que les comités régionaux ne se verront allouer que Rs 40 000. « C’est à ne plus rien comprendre. On nous avait promis bien plus, pour cette nouvelle saison, comme ça devrait être supposément un nouveau départ, après l’arrêt, pour six mois du football, pour mettre en place le steering committee. Finalement, on arrive à la conclusion que rien n’a été fait et qu’on nous a dupés », lâchent quelques dirigeants de clubs qui préfèrent garder l’anonymat.

« C’est une nouvelle saison et on ne comprend pas pourquoi il est question de balance restante. Pour le Ram Ruhee Memorial Cup, fi n 2009, on nous a donné Rs 500 000. Pour une saison complète, on nous offre Rs 250 000. C’est une insulte, alors que monts et merveilles nous avaient été promis. Tout est finalement qu’illusoire. On ne voit rien venir », peste-t-on du côté des clubs.

La grogne est, sans doute, légitime d’autant que les dirigeants de clubs se demandent, déjà, comment ils vont tenir le coup financièrement avec une somme aussi minime.

« On n’a pas encore atteint le tiers de cette saison. Avec une dotation financière réduite à 50%, la majorité des clubs ne pourra aller jusqu’au bout de la saison », font savoir les dirigeants des équipes de l’élite. Au sein des clubs locaux, le flou persiste depuis quelque temps déjà, et cette réduction de leur allocation gouvernementale les laisse perplexes : « On nous parle de processus de professionnalisation, mais on ne voit rien venir. On nous a demandé de nous aligner sur l’année calendaire pour relancer le football. En tout cas, ce n’est pas de la sorte qu’on fera renaître le football », regrette-t-on dans le giron des clubs.

Aujourd’hui, les dirigeants des clubs prendront possession de leur allocation. Il n’y aura pas de remise de chèques officielle comme ça se fait toujours traditionnellement.

En tout cas, cette dotation financière risque de faire couleur beaucoup d’encre, d’autant que certains dirigeants comptent soulever la question sérieusement à la direction fédérale.

Didier PRAGASSA

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires