Football – FFC sur le scandale des matches truqués : La MFA compte faire une déposition pour vol du rapport

Avec le soutien de

La Fifa de Primo Corvaro (à dr.) a été alertée concernant le rapport du FFC qui n’a rien trouvé de compromettant envers Vinod Persunnoo (à g.) notamment.

L’affaire des matches truqués en championnat de deuxième division n’est pas prête d’être close. Quelques jours après la soumission du rapport du Fact Finding Committee (FFC) à la Mauritius Football Association (MFA), le document continue à défrayer la chronique depuis sa publication dans la presse. La fédération envisage une action policière pour vol de document  confidentiel et secret.
 
La divulgation du contenu du rapport du FFC dans la presse quotidienne fait grand bruit au niveau de la MFA. Selon nos recoupements d’informations, la direction fédérale est en émoi et veut tirer au clair cette histoire de publication de ce document. D’où la démarche du comité directeur, qui se réunit d’urgence aujourd’hui, pour aller de l’avant avec une déposition à la police.
 
« C’est anormal que ce rapport ait pu paraître dans la presse. On s’était gardé de tout verrouiller pour que cela ne se produise pas. Par respect envers la Fifa, on se devait de l’informer avant de rendre le document public. A présent, que chacun assume ses responsabilités car, on ne compte pas rester les bras croisés. C’est un vol d’informations secrètes », laisse-t-on entendre du côté du Sepp Blatter Football House, à Trianon.
 
 « La priorité des priorités est de savoir qui a pu divulguer ces informations à la presse. Du moins, qui a fait sortir une copie du rapport pour en faire étalage publiquement alors que c’était confidentiel. Dans quel but surtout ? Celui qui l’a fait doit avoir quelque chose à gagner dans tout cela », estiment plusieurs membres élus de la MFA.
 
Une copie du document soumise à la Fifa
 
Aujourd’hui, le comité directeur de la fédération se réunit d’urgence, à son siège, à la Sepp Blatter Football House à Trianon pour passer en revue cette situation et décider de la marche à suivre. « La meilleure des choses, c’est de s’en remettre à la police. C’est ce qui se dégage au sein de la direction de la fédération. Une enquête doit être initiée, puisque ce n’est pas la première fois que la MFA est confrontée à une affaire de vol de documents», lâche-t-on du côté de la MFA.
 
Cette fuite d’informations provoque bien des remous au sein du comité directeur fédéral. Personne ne peut expliquer comment ce rapport a pu être publié dans la presse, car il n’y aurait qu’une seule copie en possession du secrétariat de la fédération, a-t-on appris. D’après nos renseignements, chacun se regarde en chiens de faïence du côté de Trianon et on laisserait entendre que des dissensions sont palpables entre certains membres.
 
Toujours concernant le rapport du FFC que la MFA a obtenu en main propre de Roshi Bhadain mercredi dernier, il nous revient que la MFA a d’ores et déjà alerté la Fifa. L’organisme mondial du football est en présence d’une copie de ce document dans toute son intégralité. « On attend maintenant ce que la Fifa préconise après avoir analysé ce rapport et quelles seront ses directives », explique un dirigeant en vue de Trianon.
 
Voilà un nouvel épisode de cette saga de matches truqués en championnat de D2 qui risque de faire couler beaucoup d’encre avec toutes ces éventuelles ramifications ante-électoral bien évidemment. Pour rappel, le FFC n’a trouvé rien de compromettant contre les principaux protagonistes de cette affaire, si ce n’est que Stanley United n’a pas obtenu gain de cause.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires