Football : - Drogba remet Chelsea en tête de la Premier League

Avec le soutien de

Auteur d''''un doublé, Didier Drogba a été le grand artisan de la victoire de Chelsea sur Arsenal (2-0), lors du choc de la 25e journée de Premier League. Un succès qui permet aux Blues de reprendre la première place.

Didier Drogba aime toujours autant jouer face à Arsenal. L''Ivoirien a une fois de plus envoûté toute la défense adverse sur ses accélérations, ses appels et sa mobilité. Dans un match démarré pied au plancher des deux côtés, Arsenal semblait pourtant mieux en jambes, plus percutant que son adversaire.

Comme souvent, c''est sur coup de pied arrêté que Chelsea trouvait son salut. A la 8e minute , sur un corner exécuté comme à l''entraînement, Terry déviait au premier poteau un ballon pour Drogba, oublié au second par Song (1-0).
Les hommes de Carlo Ancelotti ont concrétisé leur seconde opportunité, à la 23e minute, sur un contre foudroyant conclu par l''incontournable Drogba laissé tranquille sur la droite. L''Ivoirien fusillait Almunia et inscrivait son 12e but en carrière contre les Gunners (2-0).

Arsenal n''a pourtant pas démérité. Emmenés par un Fabregas toujours aussi indispensable, les Gunners faisaient parler leur vivacité et leur jeunesse. Mais c''est sans doute l''expérience qui leur a une fois de plus manqué. Car des occasions, les Canonniers en ont eu. Par deux fois, ils se sont heurtés à Cech qui intervenait du poing devant Fabregas à la 16e minute, puis du pied face à Arshavin à la 17e minute.

La muraille tchèque a d''ailleurs longtemps été la sécurité d''Ancelotti, car la défense, certes compacte, était facilement prise en défaut dans les intervalles par son visiteur du jour. Quelques minutes pour resserrer les rangs et cadenasser un milieu Obi Mikel-Lampard-Ballack qui ratissaient au large pour le trio offensif Malouda-Anelka-Drogba.

La tactique du technicien italien a dans ce sens fait merveille pendant 90 minutes. Dix défenseurs devant Cech en rangs d''oignon pour contenir les assauts adverses, le monopole du ballon à des Gunners qui s''usaient et laissaient des espaces pour des contres.

Repoussé provisoirement à neuf points du nouveau leader à la pause, Arsenal revenait avec une énorme envie des vestiaires. Mais un jeu sans doute trop prévisible. Le discours de Wenger avait le mérite de mobiliser ses jeunes troupes qui, sans peur et sans reproche, se jetaient dans la bagarre, mais péchant toutefois trop souvent dans le dernier choix pour être vraiment dangereuses.

Cech devait néanmoins s''employer de nouveau sur un coup franc de Fabregas à la 69e minute , suivi d''une frappe d''Arshavin à la 70e minute.

Plus mature que son rival, plus costaud offensivement et défensivement, et aussi, il est vrai, moins affaibli par les blessés, Chelsea domine un autre membre du Big Four qu''elle relègue à neuf points.

La course au titre semble écrite pour deux acteurs. Chelsea reprend son trône devant Manchester United. Relégués à neuf points, les Gunners sont distancés dans la course au titre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires