Football : Coupe de la République (Premier tour) - ASPL 2000 2 (0) – ASVP 1 (1) ] Port-Louis n’a jamais abdiqué

Avec le soutien de

Avec l''''explication&nbspau sommet du premier tour de la Coupe de la République entre l’ASPL 2000 et l’ASVP, on s’attendait à une entame de saison sur les chapeaux de roues. On a été servi, hier après-midi, au stade Auguste Vollaire. Surtout par une formation de Port-Louis très en jambes qui est revenue de l’arrière, et de surcroît, en infériorité numérique pour décrocher son billet pour les quarts de finale.

Retournement de situation spectaculaire de l’ASPL 2000 en deuxième période. Alors mené par un but et à dix après l’expulsion de Menzy Coco pour un deuxième carton jaune, le club de la capitale a trouvé les ressources nécessaires pour égaliser et décrocher la victoire à cinq minutes du coup de sifflet final. Les Portlouisiens n’ont vraiment pas volé leur qualification.

L’entraîneur de l’ASPL 2000 peut être satisfait de ses joueurs. « Malgré une première période qui a été à notre désavantage, les joueurs n’ont pas baissé les bras. Au contraire, l’équipe a même mieux joué à dix. On a réalisé un bon match, dans l’ensemble, même si le collectif nécessite encore du travail en ce début de saison », se félicite Fidy Rasoanaivo.

En revanche, c’est la déception dans le camp vacoassien. Maurice Andriamandranto ne le cache pas d’ailleurs. « On est bien rentré dans le match, menant rapidement au score. Puis, on a été en supériorité numérique.

Mais les joueurs n’ont pas réussi à tenir cette avance jusqu’au bout. Ils ont péché physiquement principalement sur la fin », regrette le coach de l’ASVP. Si l’ASPL 2000 s’est présentée au complet, alignant, d’entrée, sa nouvelle recrue malgache, Georges Toussaint, on ne peut en dire autant pour l’ASVP qui a dû faire avec les moyens du bord. « Offensivement, on a dû composer avec ce qu’on avait sous la main. On attend toujours que nos étrangers soient en règle. Et l’absence de nos attaquants nous a fait défaut dans ce match », explique Maurice Andriamandranto.

Michael Mitraille le super-sub

Même si l’ASPL 2000 a paru mieux dans le jeu dès le coup d’envoi, c’est toutefois l’ASVP qui a ouvert la marque, cueillant à froid son adversaire après, seulement, un quart d’heure de jeu. Après un double sauvetage de Nicolas Raynal à la limite de sa surface de réparation, Roddy Edwards, en embuscade dans l’axe des buts, n’a eu aucun souci pour lober le portier portlouisien. Le ton était donné.

Ça a été en gros tout ce qu’est parvenu à faire l’ASVP dans cette première mi-temps puisque l’ASPL 2000 a dominé les débats. Plus collectifs et mieux physiquement, les Portlouisiens ont joué de malchance, touchant le bois par deux occasions.

Le Malgache Olivier, au terme d’une action en solo, a vu sa frappe s’écraser contre la transversale. Idem pour Jonathan Ernest, bien lancé en profondeur par Georges Toussaint. C’est à deux minutes de la pause que l’ASPL 2000 sera réduit à dix. Menzy Coco, déjà averti plus tôt pour une faute peu évidente, se voit administrer le carton jaune par l’arbitre Mamade Saddul. Une expulsion directe dont l’équipe portlouisienne aurait bien pu s’en passer.

On ne vendait pas cher la peau de l’ASPL 2000 face une formation de Vacoas-Phoenix réputée pour sa solidité défensive. Mais, c’était mal connaître les protégés de Fidy Rasoanaivo. Ils se sont jetés corps et âme dans la bataille pour trouver l’égalisation à l’heure de jeu sur un penalty transformé avec beaucoup de sang-froid par le Malgache Andry, à la suite d’une faute de Jean-Pierre Cerveaux sur son compatriote, Olivier.

A partir de là, Port-Louis a repris confiance et le bon coaching de Fidy Rasoanaivo fera la différence lorsqu’il lance Michael Mitraille dans le bain. Après avoir raté une tête à bout portant, le nouvel attaquant de l’ASPL allait envoyer son équipe en quarts en fusillant Ivahn Marie-Josée au premier poteau sur un centre d’Andry. La messe était dite !

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires