Football: Chelsea-Manchester City, les retrouvailles de Terry et Bridge

Avec le soutien de

Tout l''''Angleterre du football attend ce samedi 27 février le choc de la 28e journée du championnat entre Chelsea et Manchester City, occasion des "retrouvailles" de John Terry (photo) et Wayne Bridge, au centre d''un différend privé qui secoue la Premier League depuis un mois.

Bridge a annoncé jeudi qu''il ne prendrait pas part au Mondial-2010, redoutant que sa présence ne soit un facteur de division.

Terry a été déchu en début du mois du capitanat de la sélection après la révélation par les tabloïds de sa liaison avec l''ex-compagne du défenseur latéral.

Au-delà de cet épisode, la rencontre a une importance cruciale pour les deux équipes. Chelsea doit reprendre ses distances avec Manchester United revenu à un point après sa facile victoire mardi sur West Ham (3-0), dans un match avancé pour lui permettre de disputer la finale de la Coupe de la Ligue contre Aston Villa dimanche.

Privés de l''attaquant Emmanuel Adebayor et du milieu Patrick Vieira, suspendus, City et son entraîneur Roberto Mancini sont dans l''obligation de ramener quelque chose de Stamford Bridge, faute de voir les critiques aller crescendo.

Eliminés cette semaine de la Coupe d''Angleterre, leur dernière chance de titre, les Citizens n''ont gagné que deux de leurs huit dernières rencontres. Leur seul objectif de la saison est la quatrième place, synonyme de Ligue des Champions. Cinquièmes, à égalité de point avec Tottenham mais un match en plus à disputer, ils restent bien placés.

Une performance de l''équipe mancunienne ferait l''affaire d''Arsenal, 3e, qui s''est repris après ses défaites contre United (1-3) et Chelsea (2-0) pour revenir à six points du leader et rester dans la course.

Mais les Gunners effectuent un déplacement difficile chez une équipe de Stoke, solide et rugueuse, qui les avait éliminés de la Coupe d''Angleterre il y a un mois.

Fragiles en défense, où ils seront privés sur blessure de William Gallas, les Londoniens craignent les longues touches de Rory Delap, "de véritables corners", selon leur entraîneur Arsène Wenger.

Parmi les postulants au "big four", Liverpool, 6e, qui reçoit Blackburn, aura la tâche plus facile que Tottenham, 4e, qui accueille Everton, tombeuse récente de Chelsea et Manchester United.

Dans la lutte pour le maintien, deux matches vaudront de l''or: Bolton-Wolverhampton et Burnley-Portsmouth. Cette dernière équipe, lanterne rouge, est toutefois déjà condamnée après son placement en redressement judiciaire qui va s''accompagner du retrait de neuf points la semaine prochaine.

(AFP)

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires