FNM: Prakash Bheeroo claque la porte

Avec le soutien de

Le Front National Mauricien (FNM) connaît sa première crise interne moins d’une semaine après sa création.

En effet, Prakash Bheeroo, l’un de ses membres, claque la porte à la nouvelle formation.

Le FNM, lancé par Anil Gayan le 28 janvier, est confronté aux allégations de Prakash Bheeroo à l’effet que le groupe n’était supposé qu’être une plate-forme de réflexion et non un parti politique.

Il s’avère que Prakash Bheeroo, qui faisait parti du groupe de réflexion, n’était pas au courant des intentions d’Anil Gayan. Et ce n’est qu’au moment de la conférence de presse, annonçant la création du FNM, que Prakash Bheeroo aurait pris connaissance de l’objectif fixé par le mouvement d’Anil Gayan.

Désapprouvant la décision de ce dernier, Prakash Bheeroo a préféré s’éloigner des instances du FNM pour se consacrer à son parti le Parti Socialiste Démocrate qu’il a fondé en 2007.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires