Flacq : un commerçant poignardé sur un parking

Avec le soutien de

Le parking du centre commercial où Gyanlall Munary a été poignardé hier, vendredi 27 septembre, à Flacq. Il a rendu l’âme quelques heures après. 

Il aurait eu une altercation avec un autre commerçant. Gyanlall Munary, âgé de 53 ans, a été poignardé à l’abdomen non loin de son commerce à Flacq hier, vendredi 27 septembre. Il a rendu l’âme peu après.

Ce serait une rivalité entre commerçants qui aurait causé la mort de Gyanlall Munary, propriétaire de magasins. Cet habitant d’Olivia, âgé de 53 ans, a été poignardé à l’abdomen alors qu’il se trouvait à proximité de son magasin situé au CM Court à Flacq. Le drame s’est déroulé vers 17 heures hier, vendredi 27 septembre.

C’est un commerçant qui l’a découvert après avoir entendu ses cris et l’a conduit à l’hôpital de Flacq. Mais le quinquagénaire devait rendre l’âme peu après. D’après les premières indications de la Criminal Investigation Division (CID) de Flacq, il aurait eu une altercation avec un bijoutier.

Ce dernier, un habitant de Laventure, a été longuement interrogé par les enquêteurs. Son fils, lui, était toujours recherché vendredi soir dans le cadre de l’enquête. Les enquêteurs n’écartent pas la possibilité que père et fils auraient tué Gyanlall Munary après une violente dispute et que ce meurtre aurait été planifié.

D’après les renseignements glanés par les enquêteurs, les commerçants de la localité auraient tous donné la même version : Gyanlall Munary n’était pas en bons termes avec le bijoutier.

Tous les jours, Gyanlall Munary se rendait à Flacq vers 17 heures pour la fermeture de son magasin et pour déposer son employée chez elle. Les policiers pensent que l’agresseur aurait sans doute attendu Gyanlall Munary à cette heure pour l’attaquer.

Et, vendredi, il avait garé son van sur le parking du centre commercial, comme à l’accoutumée. Selon une source policière, il aurait été poignardé près de son van et aurait ensuite fait quelques pas pour monter des marches où il s’est finalement écroulé en hurlant. Des commerçants ont alors accouru et l’un d’eux l’a conduit à l’hôpital. Gyanlall Munary n’a pu révéler l’identité de son agresseur. Son corps a ensuite été transporté à l’hôpital Victoria de Candos pour une autopsie.

Selon son oncle, Gyanlall Munary était sorti dans l’après-midi pour se rendre à son magasin à Flacq. En route, il avait également déposé sa mère dans leur magasin à Bel-Air.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires