Financial Services Commission : accord avec Capital Markets Authority du Kenyan

Avec le soutien de

Fort de la réputation dont elle jouit dans la région de l’Afrique australe, la Financial Services Commission (FSC), régulateur mauricien du secteur des services financiers autre que le secteur bancaire et celui des affaires globales, vient de renforcer sa présence sur le continent noir.

La FSC vient de signer un protocole d’entente avec le Capital Markets Authority du Kenya. Le principal objectif : promouvoir l’intégrité, l’efficience et la consolidation des institutions opérant dans le secteur des services financiers. La réalisation de cet objectif passe notamment par la mise en place d’une structure capable de superviser, de façon rigoureuse, les transactions transfrontalières et par l’établissement d’un mécanisme pour combattre le blanchiment d’argent.

Ce protocole prévoit également l’institution d’une plateforme de coopération aux termes de laquelle les deux parties peuvent s’entraider pour ce qui est de la consolidation des facilités existantes et pour favoriser l’échange d’information.

Le document engageant les deux parties a été signé par Clairette Ah-Hen, Chief Executive de la FSC, et par Stella Kilonzo, Chief Executive de la Capital Markets Authority du Kenya.

« Cette initiative, précise Clairette Ah-Hen, témoigne de notre volonté à collaborer pleinement avec notre homologue kenyan. Elle nous sera certainement bénéfique notamment en termes d’échanges d’informations et de projets susceptibles d’améliorer le niveau de performance des capacités de nos institutions respectives. J’espère que cette collaboration va créer les conditions qui permettront aux opérateurs du marché des capitaux d’exploiter le potentiel d’investissement qu’offrent nos deux pays. »

Cette démarche de la FSC se situe dans sa stratégie d’être une référence en matière de services financiers entre les économies émergentes du continent noir et les investisseurs potentiels qui utiliseront les mécanismes du marché international des capitaux pour s’y implanter.

La présence de la FSC au sein d’importantes organisations de la région a grandement favorisé son implantation en Afrique. A titre d’exemple, la FSC est membre de l’International Organisation of Securities Commission (IOSCO) par le biais de l’Africa Middle East Regional Committee (AMERC). Cet organisme a été créé en 1992. L’AMERC est un des quatre comités régionaux de l’IOSCO. Il regroupe sur une plateforme, la communauté des marchés des capitaux en Afrique et au Moyen Orient.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x