Festival International de Kitesurf : Rodrigues prend son envol

Avec le soutien de

Le coup d’envoi du premier Festival international de kite surf a eu lieu mardi dernier 18 juin à Mourouk. Il a été organisé dans le but d'accroître la visibilité de Rodrigues sur la scène internationale.

Ils étaient environ une quarantaine de participants à s’être inscrits pour le festival. Plusieurs épreuves telles que le raid et le free style étaient au programme lors des cinq jours de compétition. John Christ Spéville, président du Rodrigues Kite Surfing Association se dit réjouit que l’île a tenu sa promesse en réalisant un événement d’une telle envergure. Il ajoute que ce festival a été l’occasion pour les professionnels rodriguais de montrer leur savoir-faire.

D’ailleurs, Rodrigues ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le commissaire du Tourisme, Richard Payendee annonce que d’autres festivals sont à prévoir. Un festival de plongée pour amener les gens à découvrir les fonds marins de l’île est envisageable. 

Lors du Festival International de Kitesurf,chez les garçons, deux Rodriguais ont flotté les drapeaux de leurs écoles. Michael Léopold de Kite for Fun est classé premier suivi de Nathan Agathe de Nerftkite surf. Louka Pitot de Maurice occupe, lui, la troisième place.

Chez les filles, Zhora Ellapen de Maurice est allé décrocher la première place. Elène Lucas, de la Réunion, et Caroline Babajjee, de l’île Maurice, complètent le podium.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x