Exportations: les États-Unis et l’Europe en pincent pour nos crevettes

Avec le soutien de

Le Centre de recherches d’Albion compte élever des crevettes «monodon». Il vise désormais l'exportation de ses produits. 

Après l'exportation de notre thé vers la Chine, ce sont nos produits aquatiques qui ont la cote. Des crevettes qui seront élevées au Centre de recherches d’Albion seront exportées vers les États-Unis et l’Europe. Objectif : transformer Maurice en «pays géniteur» de crevettes, celles-ci devant être exportées vers des éleveurs étrangers.

En fait, Maurice profite du fait qu’elle n’est pas affectée par le White Spots Syndrome, qui décime les élevages étrangers. Décourageant ainsi les éleveurs…

A lire dans l’express de ce jeudi 13 février.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires