Exemption de visa Schengen: signature d’un accord à la fin du mois de mai 2009

Avec le soutien de

Le gouvernement de Maurice et l’Union européenne signeront un accord à la fin de mai stipulant que les Mauriciens seront exemptés de visas Schengen. Toutefois, il existe certaines conditions…

C’est au cours d’une rencontre, ce jeudi 30 avril au lunch room de l’Assemblée nationale, que le ministre des Affaires étrangères, a énuméré ces conditions. Plusieurs parties concernées par cet accord, principalement les agences de voyages et les membres des corps diplomatiques, y étaient conviées. Il en ressort plusieurs faits.

Les Mauriciens, qui se rendront dans n’importe lequel des 25 pays signataires  de l’accord Schengen, devront fournir des documents spécifiques aux postes de frontières. Ils devront être détenteurs d’un passeport en bonne et due forme, d’une lettre d’hébergement ou d’une réservation d’hôtel, et d’une moyenne variant de 50 euros à 100 euros par jour pour subvenir à leurs besoins.

Certes, ces critères d’entrée existaient déjà. Mais, le ministère des Affaires étrangères précise, toutefois, que ces mesures subsistent comme moyens de contrôle. «Les documents sont les mêmes, mais les procédures sont différentes. On n’aura plus à débourser de l’argent pour obtenir son visa, c’est déjà une bonne chose», explique P.Neewoor, secrétaire aux Affaires étrangères.

Les voyageurs n’auront pas de problèmes si tous ces critères sont respectés à la lettre. Ainsi, les voyageurs mauriciens pourront y séjourner pour une durée maximale de trois mois suivant la date de leur première entrée.

Le Haut Commissaire du Royaume-Uni a, pour sa part, précisé que le territoire britannique, même faisant partie de l’Union européenne, n’est pas membre de l’accord Schengen. «Notre système de visa a beaucoup évolué, mais les Mauriciens y sont toujours exemptés. Cependant, ils doivent se conformer à certaines mesures telles que la présentation d’une lettre d’hébergement…», explique le Dr John Murton, Haut Commissaire du Royaume-Uni.

 36 000 Mauriciens ont visité la Grande Bretagne en 2008 et 130 ont été refoulés à l’aéroport, faute de documents en règle. C’est pour éviter ce genre de situation qu’Arvind Boolell demande aux Mauriciens de se munir de tous les documents nécessaires quand ils voyagent dans les pays Schengen et en Grande Bretagne, afin de ne pas être refoulés.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires