Examen en comité du budget : Beebeejaun une nouvelle fois déstabilisé par l’opposition

Avec le soutien de

Les travaux&nbsp parlementaires se sont&nbsp poursuivis ce mardi 22 novembre avec l’examen en comité des dotations budgétaires 2012 du ministère des Services publics. La chambre a eu droit à des réponses évasives de la part du ministre Rashid Beebeejaun. Et dans certains, il n’a donné aucun éclaircissement suite aux questions&nbsp qui lui étaient adressées.

Les questions ont fusé de la part de l’opposition sur les différentes dotations et projets du ministère des Services publics.&nbsp Parmi les principaux sujets : le secteur de l’eau, les eaux usées et la Central Water Authority.

Le ministre de tutelle Rashid Beebeejaun, souvent&nbsp perdu dans ses papiers,&nbsp a été plusieurs fois aidé par ses voisins du front bench, à savoir le Premier ministre Navin Ramgoolam et le ministre des Finances, Xavier Duval.

Parmi les rares informations qui ont transpiré, figure celle du décaissement jusqu’à présent de Rs 3 millions à la firme de consultants singapourienne, la Singapore Cooperation Enterprise (SCE) pour le développement d’un plan stratégique pour le secteur de l’eau (Water Sector Reform). Indication donnée à une question du député du Mouvement Militant Mauricien (MMM) Reza Uteem. Par la même occasion, Rashid Beebeejaun a indiqué que le Master Plan pour le tout-à-l’égout serait prêt d’ici mars ou avril 2012.

Pour sa part,&nbsp Rajesh Bhagwan a évoqué le cas&nbsp de Pravin Ramessur, membre du Conseil d’administration de la CWA, et dont la&nbsp révocation est réclamée par l’Union of Employees of the CWA et la Central Water Authority Meter Readers Union. Pravin Ramessur est accusé par ces deux syndicats « d’avoir dénigré l’institution ainsi que sa bonne gouvernance ». Rashid Beebeejaun a alors assuré que le remplacement de ce dernier serait imminent.

Le président de la Chambre s’est adressé aux Parlementaires, en évoquant les&nbsp débats&nbsp très intenses de la veille entre l’opposition et la majorité gouvernementale. «Je demanderai aux honorables membres de ne faire aucune remarque (Ndlr, susceptible de provoquer de nouvelle tension). Nous sommes tous sous le stress après avoir travaillé jusqu’à très tôt ce matin (04h00, ce mardi 22 novembre)», a déclaré Kailash Purryag avant le début de l’examen en comité des dotations budgétaires 2012 du ministère des Services publics.

Avertissement qui a complètement échappé au président du Parti travailliste et député de La Caverne-Phoenix ( No.15). Alors que le whip de l’opposition Rajesh Bhagwan adressait une question au ministre Rashid Beebeejaun sur les retombées du Plaine-Wilhems Sewage Project, Patrick Assirvaden a voulu défendre son collègue de parti Abdullah Hossen qui avait interrompu Rajesh Bhagwan.

Kailash Purryag hors a alors&nbsp sévèrement réprimandé Patrick Assirvaden: « Je ne vous défie pas. J’ai bien prévenu que je ne veux aucune remarque ! », a-t-il déclaré.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires