Europa League : Les Citizens à l’assaut du Kleanthis Vikelidis

Avec le soutien de

Édifié en 1950, le stade Kleanthis Vikelidis s’intègre dans le tissu urbain aux côtés des écoles, des magasins, et des immeubles. Tout le monde ne sait pas que cette enceinte fait figure de forteresse imprenable dans le football européen.

En 40 ans et 24 rencontres en compétition de club UEFA, aucune équipe visiteuse n’est parvenue à triompher sur la pelouse de l’Aris Thessaloniki FC. Les grosses écuries n’ont pourtant pas manqué à l’appel. Le Manchester City FC tentera à son tour de mettre fin à cette invincibilité en 16e de finale aller de l’UEFA Europa League.

"Manchester City est un gros client", concède l’entraîneur et ancien joueur de l’Aris Ioannis Michalitsios, qui a pris la succession d’Héctor Cúper en janvier. "Même un joueur comme Emmanuel Adebayor, qui est aujourd’hui titulaire au Real, était sur le banc à City".

Il ne sera pas facile de prendre à défaut les hommes de Roberto Mancini. D’après le technicien, l’Aris devra évoluer au maximum de son potentiel. "Il n’y a pas de secret", explique-t-il. "Si l’Aris a réussi une telle performance, c’est avant tout grâce à son public. Ce n’est pas un cliché : nos fans transmettent leur énergie aux joueurs. Ils arrivent à les hisser vers le haut lorsqu’ils sont dans le creux de la vague et ils chantent pendant deux heures sans s’arrêter. C’est incroyable".

Lire la suite sur www.footworld.mu, le site spécialisé de lexpress.mu.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires