Euro2012: les Bleus font leur vraie rentrée

Avec le soutien de

Trois semaines après sa rentrée anticipée contre le Chili (1-1), l''''équipe de France de football entre vendredi dans le vif du sujet avec un déplacement en Albanie, déjà capital dans la course à la qualification pour l''Euro 2012.


Au début du mois, le sélectionneur Laurent Blanc avait apprécié "le soleil et les jolies filles" de Montpellier, où il avait décidé d''emmener les siens disputer un match amical contre la bande d''Alexis Sanchez, sur un air de vacances prolongées.
Mais aujourd''hui, "les choses sérieuses commencent", insiste le gardien de but des Bleus et de l''Olympique lyonnais, Hugo Lloris, compétiteur dans l''âme.

Car après Tirana, il y aura Bucarest, quatre jours plus tard, où l''attendra une sélection de Roumanie prête à tout pour marquer des points dans la course à l''Euro.

Pour l''heure, les Bleus se trouvent dans une position plutôt confortable. La France est en effet leader de son groupe de qualification avec 13 points, devant la Biélorussie (12), qui compte un match en plus. Suivent ensuite la Bosnie (10), la Roumanie, l''Albanie (8) et le Luxembourg (1).

PAS D''AUTOSATISFACTION POUR BLANC

Après leurs deux déplacements à venir, la France aura le privilège de recevoir lors des deux dernières rencontres des éliminatoires, l''Albanie le 7 octobre puis la Bosnie, quatre jours plus tard.

Et Laurent Blanc de prévenir que le temps des analyses ne viendra qu''à l''issue de cette ligne droite, "en fonction du seul objectif, qui est de se qualifier".

Avant cette échéance, il est inutile d''espérer une quelconque autosatisfaction de la part du sélectionneur, il s''y refusera systématiquement, voire versera dans l''excès inverse.

Et lorsqu''il décrit le voyage en Albanie comme "un déplacement périlleux", la démonstration est claire.
"On a toujours tendance à dire que l''Albanie fait partie de ces pays qui n''ont pas d''équipes mais vous savez, aujourd''hui, l''écart entre les petites équipes et les bonnes équipes est de moins en moins important".

Laurent Blanc a beau être un gentleman, un "président", un champion du monde, il n''est toutefois pas très crédible lorsqu''il parle en ces termes de la sélection de l''ancien pensionnaire de Ligue 1 Lorik Cana, 57e au classement Fifa.

Et pourtant, le nouveau patron des Bleus semble à l''aise dans cette approche prudentielle, peut-être encore marqué par les deux contreperformances des Bleus contre la Biélorussie (0-1 à Saint-Denis puis 1-1 à Donetsk).

AVEC MALOUDA À DROITE

"À nous d''être vigilants (...) Sur les deux matches que j''ai vus, surtout à domicile, l''Albanie donne beaucoup d''énergie, beaucoup de coeur", décrypte-t-il, avant de revenir à la raison et à des mots plus justes.

"On sait que les Albanais ont un grand respect, un lien très étroit avec les Français mais au coup d''envoi, ils auront envie de nous battre car pour eux, ce serait vraiment un exploit."

En revanche, pour les Bleus, n''en déplaise à Laurent Blanc, ce serait tout sauf un exploit de l''emporter à Tirana, puis à Bucarest.

Pour mener à bien son objectif de qualifier les Bleus pour l''Euro 2012, le sélectionneur pourra compter sur un groupe de 23 joueurs puisque Guillaume Hoarau, blessé aux adducteurs et à l''épaule droite a dû déclarer forfait.

Du côté de la défense, il y a de fortes chances de revoir à l''oeuvre la charnière Abidal-Kaboul utilisée à Montpellier et ce en raison de l''absence de Philippe Mexès et de la suspension, en Albanie, d''Adil Rami.

En attaque, le Madrilène Karim Benzema est intouchable. Au milieu de terrain, le retour de blessure de Franck Ribéry et son désir clamé haut et fort de jouer à gauche va faire glisser Florent Malouda à droite, un poste qu''il a déjà occupé en juin face à la Biélorussie (1-1), contre nature.

Mais pour le Guyanais, philosophe et porté par un excellent état d''esprit, l''essentiel est ailleurs.

"Il n''y a qu''en sélection que je joue là. Mais vous savez, je pense que ça arrange tout le monde et moi, je suis pour la paix des ménages", a lâché le Guyanais tout sourire, juste avant de s''envoler pour Tirana.


(Source : Reuters)

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires