Ethnicité aux élections : Rezistans ek Alternativ en appelle au soutien de la population

Avec le soutien de

Rezistans ek Alternativ lance un appel auprès des Mauriciens pour qu’ils fassent comprendre à l’Electoral Supervisory Commission (ESC) et à l’Etat qu’ils ne sont pas d’accord de leur prise de position au Privy Council concernant la déclaration ethnique aux élections.

Il faut se mobiliser contre l’Etat et l’Electoral Supervisory Commission (ESC). C’est le message qu’adresse le mouvement politique de gauche Rezistans ek Alternativ à la population mauricienne. Selon son porte-parole, Ashok Subron, ce sont deux écoles de pensée qui se sont affrontées au Privy Council le 25 et 26 octobre dernier à propos de la déclaration d’appartenance ethnique de candidats aux élections générales.

Des actions concrètes de mobilisation sont prévues prochainement, et le parti politique espère pouvoir compter sur le soutien de la population pour faire comprendre à l’Etat qu’une nouvelle ère a bel et bien émergé pour dire non au castéisme et au communalisme.

« Lors de ces deux jours d’audition, nous avons clairement pu constater que l’Etat et l’ESC ont tous deux défendu la cause de la division du peuple mauricien », a-t-il expliqué. « Nous avons lors de ces deux jours au Privy Council démontré que toutes les formations politiques qui existent depuis ces 43 dernières années ont failli à leur tâche et ont par ailleurs contribué à perpétuer le communalisme à Maurice », poursuit-il.

Rezistans ek Alternativ ne proteste toutefois pas uniquement contre le gouvernement, et égratigne aussi l’Opposition. Ashok Subron va même jusqu’à se demander si un député envisagera d’adresser une question parlementaire afin de connaître le montant dépensé par l’Etat et l’ESC pour se rendre au Privy Council.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires