Esclavage : Rodrigues salue son histoire

Avec le soutien de

Rosange André et son groupe ont assuré un spectacle musical lors de la cérémonie en mémoire des esclaves rodriguais hier à Montagne Cimetière.

C’est à Montagne Cimetière que Rodrigues a choisi le mardi 4 juin de marquer la fin de l’esclavage dans l’île. Spectacle culturel et cérémonie de dépôt de gerbes ont ponctué l’événement.

174 ans depuis que les esclaves rodriguais ont été libérés. Pour fêter dignement cet événement, près d’une centaine de personnes étaient réunies à Montagne Cimetière, près de Le Chou, le mardi 4 juin. Une cérémonie de dépôt de gerbes a eu lieu en la présence des autorités rodriguaises, dont le Chef commissaire, Serge Clair, le président de l’Assemblée régionale de Rodrigues et Alain Harel, Evêque de l’île. Et un monument sera érigé sur le site pour honorer cette partie de l’histoire de Rodrigues.

«Se premie landrwa kot dimounn inn krwar dan posibilite gagn lavi dan later Rodrig»,a déclaré Benoit Jolicoeur, président du conseil culturel. «Isi enn landrwa istorik ki interpel sitwayin pou integre zot ek anrasinn zot dan listwar», a-t-il ajouté. «Noun sorti dan soufrans e nou pa blie me nou get lavenir ek viv dan liberte», a pour sa part indiqué le chef commissaire.

Lors de cette première commémoration officielle, Rosange André et son groupe ont égayé l’assistance par un spectacle en l’honneur des anciens esclaves.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires