Eric Guimbeau : « Nous n’avons jamais été partie-prenante de l’alliance MSM/MMM »

Avec le soutien de

Le Mouvement Mauricien Socialiste Démocrate (MMSD) n’a jamais été parti prenante de l’alliance MSM/MMM. C’est ce qu’a affirmé Eric Guimbeau qui a annoncé qu’il siègera en indépendant à l’Assemblée nationale.

&nbsp

«&nbspMo na pa ène rodère boute&nbsp!&nbsp». C’est ce qu’a martelé le leader du Mouvement Mauricien Socialiste Démocrate (MMSD) qui réagissait sur la concrétisation de l’alliance entre son ancien allié le MMM et le &nbspMSM. Lors d’une conférence de presse,&nbspce vendredi 20 avril, Eric Guimbeau n’a pas manqué d’afficher son agacement et de déplorer le manque de consultations entre lui et Paul Bérenger.

&nbsp

D’emblée, Eric Guimbeau a rappelé les conditions dans lesquelles il a créé le MMSD. Il a expliqué que son parti a vu le jour, en 2009, après la décision du PMSD de rejoindre le gouvernement. En 2010, Eric Guimbeau &nbspse rapproche du MMM pour former l’Alliance du Cœur en vue des législatives. «&nbspEn 2012, le MMM décide de s’allier au MSM. Paul Bérenger décide alors de se débarrasser d’Ashok Jugnauth et de moi-même&nbsp», a-t-il expliqué.

&nbsp

Eric Guimbeau a également révélé être resté au sein de l’Alliance du Cœur «&nbsppar principe&nbsp». «&nbspDès le départ, le MMSD n’a jamais été partie-prenante de l’alliance MSM/MMM&nbsp», a-t-il souligné. Lors d’une rencontre avec Paul Bérenger, le leader du MMSD a imposé deux conditions pour que son parti reste avec le MMM&nbsp: l’identité du MMSD soit conservée et une seconde investiture soit offerte à ce parti pour Radhika Jagatsingh-Beehuspoteea.

&nbsp

Eric Guimbeau dit avoir été approché par de nombreuses personnalités pour rejoindre d’autres partis politiques. Toutefois, le principal concerné est catégorique&nbsp: «&nbspJe ne suis proche d’aucun parti. Je reste au sein d’un parti indépendant&nbsp». Il ne veut pas non plus d’un rapprochement avec le PMSD ou l’Union Nationale d’Ashok Jugnauth.

&nbsp

«&nbspAprès des semaines de lutte, &nbspnous avons décidé d’être des électrons libres. Nous avons une dignité et nous voulons donner la chance aux autres. Et tout particulièrement aux femmes&nbsp», a-t-il souligné en ajoutant qu’il conservera son «&nbspamitié&nbsp» avec Paul Bérenger, sir Anerood Jugnauth ainsi qu’avec Navin Ramgoolam. «&nbspLa politique est une chose et l’amitié en est une autre&nbsp», a-t-il déclaré.

&nbsp

Sa priorité, dit Eric Guimbeau, est la consolidation du MMSD dans la circonscription No 17. «&nbspNous avons notre électorat qui nous fait confiance et nous continuerons à les servir&nbsp», a-t-il dit.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires