Epidémie hautement contagieuse: 312 chèvres succombent à la caprine pleuropneumonie

Avec le soutien de

Les 312 chèvres, décédées entre août et octobre 2009, avaient contracté le virus caprine pleuropneumonie, causé par la bactérie Mycoplasma capricolum. Des analyses, effectuées au laboratoire de référence du Royaume Uni, l’ont confirmé.

Cette épidémie continue à ravager les troupeaux locaux. Cela, malgré la campagne de vaccination effectuée par le ministère de l’Agro-industrie en juin dernier. Cette maladie est extrêmement contagieuse chez l’espèce caprine mais n’est, en aucun cas, transmissible à l’homme.

Un seul animal infecté peut, en quelques jours, contaminer tout un troupeau. Et c’est, notamment, pour cette raison que les services vétérinaires recommandent que les éleveurs n’introduisent pas de nouvel animal dans leurs troupeaux tant que l’épidémie sévira.

Selon nos informations les chèvres porteuses du virus auraient été importées du Kenya en août, période où les premier cas ont fait surface…

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires