Enquête sur la prévalence de l’Alzheimer à Maurice

Avec le soutien de
« Presque chaque jour  j’ai un nouveau cas d’Alzheimer dans ma consultation », affirme la psychiatre Ameenah Sooreefan,  qui est également conseillère du gouvernement et présidente de l’Association Alzheimer de Maurice (AZM). 
 
Ainsi, plusieurs spécialistes estiment que l’incidence de l’Alzheimer pourrait être supérieure à 6 000 dans la population mauricienne en raison de la forte prévalence de l’hypertension, du diabète non-contrôlé, mais également en raison du  tabagisme, de l’alcoolisme, du manque d’exercice et des nouvelles habitudes alimentaires où fruits, légumes et poissons sont absents.
 
L’Association Alzheimer de Maurice, avec l’aide du gouvernement et de l’Alzheimer's Disease International (ADI) entreprendra sous peu un état des lieux de cette maladie dégénérative du cerveau avant de lancer une étude nationale sur sa prévalence dans l’île.
 
L’état des lieux portera sur la démence en général et sur l’Alzheimer, qui représente 60 % des cas de démences. La démence vasculaire arrive en deuxième position car on estime qu’elle représente 40 % des cas de démences.
 
L’AZM, qui opère un centre de soins de jour pour adultes dans la cour du couvent de Belle-Rose s’occupe des patients d’Alzheimer en première phase de la maladie, mais également de ceux souffrant de démence vasculaires.
 
Ce centre est principalement géré par des volontaires et des médecins spécialistes bénévoles. Les malades ainsi que leurs parents qui fréquentent ce centre de jour bénéficient des services et  de l’aide de la doctoresse Pascale Dinan  (gériatre) du neurologue Dominique Lam Thoun Mine en sus de ceux de la psychiatre Ameenah Sooreefan. 
 
Celle-ci explique qu’elle oeuvre en ce moment pour une décentralisation de ce centre du jour.
 
Un centre identique pourrait ainsi voir le jour sou peu dans le Sud avec l’aide des volontaires. On prévoit un autre dans le Nord.
 
En sus de la prise en charge des malades pour libérer les parents-soignant  au moins une fois par semaine, ce centre assure aussi la formation de ceux-ci pour les aider à mieux s’occuper des malades.
 
L’agressivité, les fugues, la désorientation, le refus d’hygiène corporel, le refus de s’alimenter ou encore l’absence de raisonnement sont parmi les comportements  souvent fort difficiles à gérer chez ceux atteints d’Alzheimer.
 
Cette maladie, selon les spécialistes, peuvent être retardée et un diagnostic précoce est un must. Il n’y a pas de guérison connue.
 
Les médicaments nécessaires pour retarder la progression de la maladie peut coûter entre Rs 3 000 à Rs 5 000 mensuellement et ne sont pas disponibles dans nos hôpitaux.
 

Commentaires

alzheimer
 
Ameenah Sorefan | 06/22/13
Le centre de jour jean vaulbert de chantilly est ouvert du lundi au vendredi de 8.30 a 15.00
Addresse old moka rd, belle rose
Visitez notre site www.alzheimer.mu
Hot line 800 11 11
 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires