Enième renvoi des élections municipales : Le Lord-maire vole au secours d’Hervé Aimée

Avec le soutien de


Mamade Khodabaccus apporte son soutien au ministre des Collectivités locales. À moins de 24 heures de l’introduction de la New Local Government Bill au Parlement, le Lord-maire a salué la détermination du ministre Hervé Aimée et répondu aux critiques de l’opposition.

&nbsp« J’ai la conscience très claire. Je suis dans la légalité absolue. C’est le 17 décembre dernier que j’avais été élu Lord-maire et mon mandat ainsi que celui des autres maires et conseillers tiennent toujours ». Le Lord-maire Mamade Khodabaccus a choisi, ce lundi 5 décembre, de répondre du tac-au-tac aux critiques émises par l’opposition ce week-end à l’effet que leurs mandants arrivent à expiration.

Entouré d’autres élus locaux des différents conseils de district et de municipalités, dont Norbet Froget, maire de Beau-Bassin/Rose-Hill et Sanjeev Chengappa-Naidu, président du Conseil des districts du Nord, le Lord-maire était face à la presse dans la salle du Conseil de la mairie de Port-Louis.

Mamade Khodabaccus dit toutefois reconnaitre que le texte de loi du New Local Government Bill a connu un certain retard, avant de saluer, dans un deuxième temps, le courage et la détermination du ministre des Collectivités locales d’avoir pris le temps qu’il faut pour le présenter devant l’Assemblée nationale.

« On le félicite et le remercie pour la philosophie derrière ce texte de loi. Elle rétablira les erreurs de la loi de 2003 en donnant, pour commencer, plus d’autonomie aux conseillers. La loi présentée Joe Lesjongard en 2003 a été un massacre avec le passage de pouvoir des conseillers à l’administration. Loin de moi l’idée de blâmer celle-ci, mais elle n’est pas au faîte de certaines sensibilités alors que les conseillers, vus leur proximité du terrain se retrouvent au quotidien face à des faits accomplis », a-t-il souligné.

Toujours selon Mamade Khodabaccus, cette loi est « long overdue » et elle servira pour au moins un demi-siècle. Il a aussi salué d’autres changements que comporte la New Local Government Bill, tel celui qui ouvrira la voie à une plus grande participation des femmes aux municipales.

Il dit espérer que cette loi sera promulguée au plus vite afin que les élections puissent se faire sans délai. « Nous sommes prêts à briguer les suffrages et nous sommes confiants de pouvoir les remporter une nouvelle avec le bilan éloquent que nous laissons derrière nous », a-t-il conclu.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires