Energies renouvelables : Pierrefonds, ville pionnière de La Réunion

Avec le soutien de

Les nouvelles générations de centrales solaires ont été inaugurées à Pierrefonds, la semaine dernière.&nbsp Par la même occasion, les futures serres agricoles photovoltaïques du groupe Energies de l’Océan Indien (EOI) ont été présentées.

Si le projet et la conception de la centrale est «100% pays», la mission de maintenance et d’entretien a été confiée à 5 salariés de l’entreprise exploitante et les matériels photovoltaïques importés d’Allemagne. L’investissement pour ce projet est de 15 millions d’euros.

La centrale de Pierrefonds a une puissance de 3 mégawatt avec 15 120 panneaux de 200 watts chacun. Cette installation doit permettre d’éviter la production de 3400 tonnes de CO2 par an.

L’autre projet :&nbsp les serres agricoles solaires qui seraient une première à La Réunion. Pour la société des énergies nouvelles de la Réunion (SENR), filiale de l’EOI, le principe est simple : «sur un territoire au foncier rare, il faut utiliser la terre et le soleil pour produire des fruits et légumes sous une serre anticyclonique». Pour faire d’une pierre deux coups, cette serre permettrait non seulement d’améliorer la production agricole en qualité et en quantité, mais également d’utiliser les rayons solaires superflus pour produire de l’électricité.

Avec une surface agricole de 3 hectares, la serre peut produire 200 à 300 tonnes de produits agricoles notamment des légumes. Sa puissance photovoltaïque de 3,5 mégawatts doit permettre d’éviter la production de 4300 tonnes de CO2 par an.

Le groupe considère que cette méthode innovante «permettrait de développer l’activité agricole en augmentant ses rendements et de produire de l’électricité d’origine renouvelable».

(Source : L’Agence de presse de l’Océan Indien)

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires