En primeur sur l’express une éventuelle lutte à trois

Avec le soutien de

L’édition papier de l’express de ce 16 mai annonce en primeur l’éventualité d’une lutte à trois engageant le MMM, le MSM et l’Alliance sociale aux prochaines élections.

Cette éventualité est confirmée par Paul Bérenger dans des déclarations faites à notre confrère Raj Meetarbhan.

&nbspNavin Ramgoolam avait ainsi besoin d’une garantie de Paul Bérenger avant de lâcher le MSM. C’est à travers un émissaire que le leader du MMM a répondu au Premier ministre.

«A ma demande, un ami commun a informé Navin Ramgoolam que le MMM est disposé à donner une garantie formelle que nous n’allons pas négocier avec le MSM… De toute façon, cette garantie formelle ne serait que la conséquence d’un état de fait, car il est clair que la rupture est totale avec le MSM», confie Paul Bérenger à l’express.

Jeudi 14 mai, toujours dans l’express, Navin Ramgoolam, répondant à une question sur la possibilité d’un arrangement électoral avec le MSM, faisait la déclaration suivante: «Cette information est complètement fausse. Je n’ai pas négocié avec le MSM, il n’y a aucune négociation qui a été faite.»

Déjà avant le 1er mai, Navin Ramgoolam s’inquiétait d’une possible réconciliation entre le MMM et le MSM. Il laisse également entendre que si tel n’est pas le cas, le PTr non plus ne cherchera pas un rapprochement avec le MSM. Il attendait déjà une garantie formelle de Paul Bérenger. Garantie qu’il a désormais obtenue.

C’est ainsi que se profile à l’horizon l’éventualité d’une lutte à trois dans laquelle le MSM risque gros.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires