Emploi et salaires : La finance reste le secteur le plus rémunérateur à Maurice

Avec le soutien de

Une étude du Central Statistics Office (CSO) sur l’emploi et les salaires apporte quelques pistes qui peuvent aider les jeunes et les moins jeunes à faire des choix judicieux de carrière.

Quels sont les secteurs les plus rémunérateurs en termes de salaires à Maurice ? Quels choix d’études faire pour améliorer ses chances de trouver un bon job ? Valeur du jour, c’est le secteur des services financiers qui tient le haut du pavé avec un salaire moyen de Rs 36 400 par mois.

La finance est le secteur qui paie le mieux et cela semble être une tendance bien partie pour durer car cela fait la troisième année consécutive que ce secteur arrive en tête de liste au niveau des salaires. En deuxième position, avec un salaire de Rs 31 200 environ, figure le secteur des assurances.

Dans la catégorie des salaires de Rs 30 000 figurent aussi les métiers liés à l’eau, l’électricité et le gaz. Pour des salaires de près de Rs 25 000 vous pouvez aussi opter pour l’administration publique et la défense, à des niveaux hiérarchiques un peu élevés quand même. Le transport, l’entreposage et la communication jouent dans la même catégorie.

Puis il y a aussi l’éducation, sans compter l’industrie parallèle des leçons particulières pour certains. Les services de santé et le travail social sont également intéressants avec des salaires de Rs 23 000.

Le foncier et l’immobilier, malgré toute la publicité faite autour de ce secteur, sont encore à mi-chemin avec un salaire moyen de Rs 21 000. A l’autre bout de l’échelle salariale, il y a les travailleurs des salines ou des carrières de roche avec Rs 7 400 par mois. Les employés du textile sont à peine mieux lotis avec Rs 9 500.

En milieu de tableau, on trouve les travailleurs des hôtels et restaurants, ceux de la construction ou encore du commerce.

Au niveau des opportunités d’embauche, le commerce de gros ou de détail recrute davantage, suivi par la construction. En troisième position, figurent l’hôtellerie et la restauration de même que l’immobilier. Cela alors que l’industrie licencie en masse, l’agriculture est en déclin au niveau de la main-d’œuvre, tout comme le transport et la communication.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires