Emission carbone : Sit-in des Verts Fraternels à Port-Louis contre les «gros planteurs»

Avec le soutien de

Les Verts Fraternels, menés par leur leader, Sylvio Michel, ont procédé à une action de protestation ce matin du mercredi 20 avril devant les locaux de la Mauritius Sugar Producers’ Association (MSPA) et le ministère de l’Environnement. C’était pour dénoncer l’émission de carbone dans l’atmosphère provoquée par les brûlis dans les champs de canne.

«Les gros planteurs sont les plus gros pollueurs du pays !» Le leader des Verts Fraternels, Sylvio Michel, ne cache sa colère contre ceux qui s’adonnent à des opérations de brûlis dans les champs de canne, estimant que c’est la plus grosse source de pollution du pays. Les membres de cette organisation ont fait un sit-in ce mercredi 20 avril devant la MSPA, à la Plantation House, et les locaux du ministère de l’Environnement, à Port-Louis pour dénoncer ceux qu’ils qualifient de «gros pollueurs».

Pancartes accrochées autour du cou, les dix manifestants ont tenu à observer ce sit-in symbolique en marge de la Journée internationale de la planète Terre, célébrée le vendredi 22 avril. «Brûler les champs de canne représente un très gros danger, non seulement pour l’environnement mais aussi pour la santé de la population. Le thème de la Journée mondiale de la planète Terre étant la réduction de l’émission de carbone, il est de notre devoir de mettre un terme aux brûlis dans les champs de cannes», affirme le leader des Verts Fraternels.

«Un policier vous interpellerait s’il vous voit en train de jeter des ordures dans un endroit public. La loi doit également être appliquée à ces gros pollueurs. Ce sont eux les responsables de l’émission de carbone dans notre atmosphère», a-t-il lancé.

«Nous avons tenu à observer cette manifestation tout en respectant la loi, car, dans un premier temps, nous venons d’une façon symbolique. Certes nous sommes peu nombreux, mais notre politique n’a jamais été d’aller en travers de la loi», confie Sylvio Michel.

«Je ne dis pas qu’ils sont les seuls pollueurs, mais ils sont, sans aucun doute, les plus dangereux», soutient-il. Sylvio Michel dit également craindre pour le pire au sujet du projet CT Power, qui vient de refaire surface tout comme le nombre exorbitant de voitures sur les routes à Maurice.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x