Elite Tower: les permis passés à la loupe par la mairie de Quatre-Bornes

Avec le soutien de

Rakesh Gooljaury a-t-il suivi toutes les procédures pour l’obtention du permis de construction de son bâtiment à Ebène? La mairie de Quatre-Bornes ne semble pas convaincue. Le comité exécutif de la ville examinera le dossier dans les moindres détails.

Les «clearances» soumises par Rakesh pour l’obtention du permis de construction d’Elite Tower, seront déposées par les cadres de la mairie. Ce bâtiment, qui sort tout juste de terre, a déjà été racheté par la SICOM au coût de Rs 600 millions.
La réunion du comité exécutif de la mairie de Quatre-Bornes, prévue pour ce mercredi 13 février, est très attendue afin de clarifier les choses. Cela, après que la municipalité a révélé, vendredi 8 février, que les travaux ont démarré sans l’autorisation de la Traffic Management and Road Safety Unit (TMRSU).

C’est une série de questions du conseiller Reza Gunny qui a permis de révéler cette anomalie dans ce dossier. Les questions ont été déposées le lundi 4 février. Et, le mercredi 6 février les inspecteurs du Land Use and Planning Department de la municipalité ont visité le site de construction du bâtiment, à Ebène.

Sur place, le Site Manager n’a pas été en mesure de produire le document de la TMRSU. Alors même qu’il est indispensable pour l’obtention du permis de construction. Une lettre a donc été envoyée, le 7 février, au promoteur afin que le document soit produit.

D’autres exigences pour l’octroi du permis ont toutefois été satisfaites, selon la municipalité. A l’exception des «autorisations» de la Central Water Authority, du Central Electricity Board et de la Wastewater Management Authority. Mais les cadres expliquent que cette partie du dossier tombe sous la responsabilité de Business Parks of Mauritius Ltd.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires