Elections villageoises : 489 283 électeurs de 130 villages appelés aux urnes

Avec le soutien de

Le Bureau du Commissaire électoral se prépare à accueillir les 489 283 électeurs des 130 villages du pays aux urnes pour l’élection de 1 170 conseillers. Quelques 9 600 fonctionnaires seront mobilisés à cet effet.

489 283. C’est le nombre d’électeurs des régions rurales qui seront appelés aux urnes le dimanche 2 décembre prochain. Ils devront choisir 9 conseillers, dont au moins trois femmes, pour chacun des 130 villages concernés. Le Commissaire électoral a prévu de faire appel à environ 9 600 fonctionnaires pour s’assurer du bon déroulement de cette étape importante de la démocratie régionale.

Le nombre d’électeurs par village varie de 489 à Bananes dans la région de Midlands à 16 971 à Triolet. Triolet et Goodlands demeurent de loin les plus grandes agglomérations rurales. Toutefois, il faut dire que le nombre d’habitants des villages ne change rien au nombre de sièges de conseiller à pourvoir.

En ce qu’il s’agit des 130 villages, ils sont tous sous la juridiction des conseils de district dont le nombre passera de quatre à sept. En effet, la nouvelle législation régissant les collectivités locales préconise la création de conseils séparés pour les districts de Rivière du Rempart et de Pamplemousses dans le nord, de Grand Port et de Savanne dans le sud et de Flacq et Moka pour l’est et le centre.

En 2005, il n’existait que 124 conseils de village. Avec la nouvelle loi, huit autres villages, notamment Bramsthan, Camp Carol, Grande Retraite, La Flora, Nouvelle Découverte, Seizième Mille et Trou aux Biches, qui étaient jusqu’ici annexés à des villages voisins, auront à partir de cette année leur propre conseil de village.

D’autre part, deux conseils ne siègeront plus désormais. Celui de Pailles qui n’est plus classé comme village. Depuis la proclamation du redécoupage électorale en région urbaine, l’annexion de Pailles à l’arrondissement no. 2 de Port-Louis est effective.

Quant au village de Mare Chicose, il n’existe plus officiellement puisque la plupart de ses habitants ont été relogés à Marie Jeannie, Rose-Belle. Ceux qui sont restés attendent de l’être.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires