Election partielle à Petite-Rivière: faible participation

Avec le soutien de

Une élection partielle a eu lieu à Petite-Rivière hier, dimanche 9 février.

Le taux de participation dépassait à peine la barre de 50%. Et Vimal Dhoochoo a été élu conseiller avec 616 voix seulement. Une élection partielle a été organisée à Petite-Rivière hier, dimanche 9 février, après l’invalidation de celle de Naredeosing Keenoo par la Cour suprême.
 
La proclamation de la victoire de Vimal Dhoochoo, avec 616 voix obtenues sur les 1 668 bulletins comptabilisés, s’est faite devant une cinquantaine de partisans hier, dimanche 9 février, à Petite-Rivière. Avec un taux de participation dépassant à peine la barre de 50%.
 
Ces consultations, rendues obligatoires après l’invalidation de l’élection de Naredeosing Keenoo par la Cour suprême, n’ont rien changé au rapport de force qui existe au sein du conseil de village. Le Groupement progressiste, auquel appartiennent le nouveau et l’ancien conseiller, conserve les quatre sièges obtenus lors des élections l’année dernière. Le groupe dirigeant, mené par la chanteuse Nancy Dérougère, bénéficie, lui, toujours d’une faible majorité avec cinq conseillers.
 
À l’heure des résultats, la plupart des habitants du village vaquaient à leurs occupations, s’intéressant plus à leur fin de week-end qu’à autre chose. Exception faite des quelques badauds et des dizaines d’inconditionnels supporteurs du gagnant qui s’appliquaient à faire le plus de bruit possible. Faisant ainsi, tant bien que mal, respecter le traditionnel folklore électoral.
 
Si Mohesh Chady, 48 ans, un des agents du vainqueur estime que cette élection «changera beaucoup de choses pour les habitants de Petite-Rivière», Alan Beaux Yeux qui revient du travail, ne semble pas s’intéresser à ce qui se passe autour de lui. Même s’il se serait «peut-être» rendu aux urnes si ses engagements professionnels le lui avaient permis, il ne fait pas grand cas de son absentéisme. Vikas Gopee est plus catégorique: «Ki pou al fer laba ?» lance-t-il en réponse à la question qui lui est posée.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires