École de GRNW: la fin d’un bâtiment historique

Avec le soutien de

C’est jeudi que les travaux de démolition de l’ancien hôpital qu’abritait l’école primaire de Grande-Rivière-Nord-Ouest ont commencé. Selon un préposé du ministère de l’Education, ce bâtiment représentait un danger pour les écoliers.

L’ancien hôpital qu’abritait l’école primaire de Grande-Rivière-Noire-Ouest n’y est plus. Cela suite à une décision du ministère de l’Education. La raison: le bâtiment datant de plusieurs années représentait un danger pour les écoliers.

Ce sont les bulldozers qui ont finalement eu raison de l’ancien hôpital, sous l’administration française, qu’abritait jusqu’à la semaine dernière, l’école primaire de Grande-Rivière-Nord-Ouest. Un entrepreneur sollicité par la direction de la zone 1 du ministère de l’Education y a entamé, jeudi, les travaux de démolition. Cela, à trois jours de la rentrée scolaire. La raison évoquée par un préposé de l’Education: l’état délabré de cet édifice en ruines, qui représentait un danger pour les élèves. Ce bâtiment, qui s’est détérioré à la suite des inondations du 30 mars, pouvait s’écrouler à tout moment.

Toujours selon cet officiel, la direction de l’école, de même que les parents, ont souhaité raser les lieux pour faire de la place à un terrain de jeux. Par ailleurs, pour ce qui est de l’aspect patrimoine de cet ancien hôpital, c’est désormais au chapitre Historical and Memorial Sites in Grand River NorthWest, d’Ally Hossen Orjoon, historien et ancien membre du conseil de l’Aapravasi Ghat, qu’il faudra se référer.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires