Eau: la demande pourrait dépasser l’offre dans 25 ans

Avec le soutien de

Le pourcentage d’eau injectée dans le réseau de distribution a connu une hausse annuelle de 3 % pendant les vingt dernières années.

D’ici à 2040, on pourrait manquer d’eau. L’offre pourrait, en effet, dépasser l’approvisionnement. À moins que des mesures plus efficaces ne soient mises en oeuvre au niveau de la gestion des ressources en eau. C’est ce qu’affirme un communiqué du ministère des Services publics en marge de la Journée mondiale de l’eau qui sera observée ce samedi 22 mars. 

 
 
Cette projection est basée sur des études menées lors de l’élaboration du National Environment Action Plan. À Maurice, le pourcentage d’eau injectée dans le réseau de distribution a connu une hausse annuelle de 3 % pendant les vingt dernières années. Le volume d’eau injectée par jour, qui était de 310 000 m3 en 1990, est maintenant passé à 590 000 m3, ce qui représente une augmentation d’environ 90 %. La consommation d’eau par tête d’habitant est passée de 152 litres par jour en 1990 à 170 litres à ce jour. L’eau traitée distribuée aux divers secteurs de l’économie a aussi connu une hausse de 2,2 % au cours des 25 dernières années. 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires