Eau détournée : la police de l’Environnement initie une enquête à partir d’une « rumeur »

Avec le soutien de

Les limiers de la police de l’Environnement ont entamé une enquête à la suite de rumeurs lancées sur de possibles détournements de rivières qui alimentent le plus grand réservoir de l’île.

L’état de Mare-aux-Vacoas intéresse la police de l’Environnement. Les limiers de cette brigade ont commencé leur enquête aux alentours de ce réservoir qui n’est rempli qu’à 26 % de sa capacité. Une situation qui dure depuis une année.

Ce sont des articles parus dans la presse et évoquant des possibilités que les cours d’eau qui alimentent Mare-aux-Vacoas auraient été détournés dans d’autres régions et pour d’autres buts qui ont incité les limiers de la police de l’Environnement à initier une enquête.

Selon un cadre de ce département, les enquêteurs n’ont rien trouvé de suspect pour le moment.
« Nous venons tout juste de démarrer cette démarche. Il est vrai qu’il n’y a rien de concret pour le moment mais le but de cet exercice c’est de voir plus clair dans cette affaire », explique le cadre de cette unité de la police.

Plusieurs domaines privés et chassées se situent dans les parages de Mare-aux-Vacoas. Le ministre des Services publics, Rashid Beebeejaun, avait, pour sa part, soutenu qu’il n’y avait ni fuite, ni détournement d’eau à Mare-aux-Vacoas.

Selon lui, le réservoir est en manque d’eau à cause de la pluie qui est déficitaire dans cette région du pays. Mais il a également ajouté qu’il lui faut des preuves pour affirmer le contraire.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x