Duel Ramgoolam-Bérenger sur le projet CT Power à l’occasion du Nouvel An tamoul

Avec le soutien de

Le Premier ministre et le leader de l’opposition ont eu un échange de propos sur le projet CT Power lors de leurs interventions respectives à l’occasion des célébrations du nouvel an tamoul. Paul Bérenger se dit d’accord avec la modification « en urgence » du Environment Appeal Tribunal. Le Premier ministre réitère sa volonté de le faire.

Les célébrations organisées par la Mauritius Tamil Temple Federation (MTTF), le vendredi 13 avril 2012, au Centre Culturel Indira Gandhi à Phoenix se sont transformées en débat sur le projet CT Power. La question a d’abord été soulevée par le président de la MTTF, Menon Murday. Lors de leurs discours le leader de l’opposition en premier et le&nbsp&nbsp Premier ministre par la suite se sont, tous les deux, prononcés sur ce sujet d’intérêt national transformé, depuis quelques temps, en une question communautariste.

Lors de son intervention, précédant celle de Navin Ramgoolam, Paul Bérenger a, une nouvelle fois, rappelé qu’en principe,&nbsp c’est le gouvernement qui choisit de rejeter un projet et que l’Environment Impact Assessement (EIA) Committee ne fait seulement des recommandations. Il a également fait ressortir que ce comité a mis cinq ans à se prononcer sur le projet de production d’énergie à partir du chabon de CT Power.

Paul Bérenger s’est dit « totalement » en faveur de la modification du statut de l’Environment Appeal Tribunal afin qu’il puissent fonctionner à plein temps. Ce qui n’est pas le cas actuellement. Cette proposition avait été énoncée par le chef du gouvernement la veille alors qu’il participait à une autre cérémonie organisée par la Le Centre culturel tamoul. Le leader de l’opposition a plaidé pour l’introduction d’un projet d’amendement au parlement dans les plus bref délais.

« J’ai appris que le Premier ministre propose de faire du tribunal une institution à plein temps. Je suis tout a fait d’accord. Et je souhaite que cela soit fasse en toute urgence. Seulement je lance une mise en garde. Faites très attention à ce que le tribunal ne soit pas obligé de tout recommencer à zéro », prévient le leader de l’opposition.

En réponse au discours de ce dernier, Navin Ramgoolam Navin Ramgoolam a expliqué que son gouvernement a respecté l’indépendance du EIA Committee. Il a cependant admis que l’appel de CT Power prend du temps.

« J’en ai déjà parlé au Chef juge et nous viendrons de l’avant avec un projet d’amendement de la loi. Selon mes informations le tribunal fera ses recommandations très bientôt. Mon souhait est que nous puissions avoir des arrêts rapidement. Et nous amenderont la loi en ce sens », a soutenu le Premier ministre.

Le Premier ministre s’est également prononcé sur la situation des Tamouls vivant au Sri Lanka.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires