Drogue : le gouvernement n’instituera pas de commission d’enquête, affirme Ramgoolam

Avec le soutien de

Le Premier ministre ne se dit pas contre l’institution d’une commission d’enquête sur le fléau de la drogue. Cependant, il précise que son gouvernement ne compte pour le moment y avoir recours.

« Je ne compte pas instituer une commission d’enquête sur la drogue. » C’est ce que répond le Premier ministre lors de la séance des questions qui lui étaient destinées ce mardi 22 mai. Le député de l’opposition Adil Ameer Meea voulait savoir si le gouvernement instituerait une commission sur le trafic de drogue, comme proposé par les parlementaires de l’opposition.

Navin Ramgoolam précise qu’il n’est pas contre l’initiative de mettre en œuvre une commission d’enquête et qu’il n’hésitera pas à le faire « si le besoin se fait sentir ». Toutefois, avant de soumettre sa réponse, Navin Ramgoolam a fait un long discours sur les mesures prises par son gouvernement pour trouver une solution au fléau de la drogue.

Le Premier ministre affirme que la force policière a été pourvue d’équipements de haute technologie pour combattre le trafic de drogue. « Notre approche au problème de drogue s’étend sur plusieurs facettes dont le renforcement des services de santé et des ONG, entre autres », soutient Navin Ramgoolam. Ce dernier précise qu’un budget de Rs 100 millions a été alloué pour l’achat de ces équipements.

Lors de sa réponse au Prime Minister’s Question Time (PMQT), le chef du gouvernement indique également que des caméras de surveillance ont été placées au port, à l’aéroport et au bureau où s’effectue l’affranchissement des colis. Il révèle aussi que des drogues d’une valeur de Rs 143 millions avaient été saisies en 2011, ajoutant que la même année, une autre saisie d’une valeur de plus de Rs 73 millions avait été effectuée.

Le député Adil Ameer Meea a poursuivi en évoquant la rencontre entre le Premier ministre et Jocelyn Grégoire, le leader du Fédération Créole Mauricien (FCM), le 2 avril dernier où ce dernier avait affirmé que Navin Ramgoolam « n’était pas contre une commission d’enquête sur la drogue ». En réaction, le Premier ministre s’est contenté de répéter les mêmes propos sans ajouter d’autres informations.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires