Discours programme : Nicolas Von Mally souhaite que le RRA Act soit amendé, pour la stabilité politique

Avec le soutien de

Le ministre de la Pêche plaide pour l’amendement du Rodrigues Regional Assembly Act. Selon le leader du Mouvement Républicain le système actuel ne garantit aucune stabilité politique à Rodrigues. Il intervenait à l’occasion des débats sur le discours programme.

« Le Rodrigues Regional Assembly Act doit être amendé si nous voulons que la stabilité règne enfin à Rodrigues. » C’est la déclaration faite par le ministre de la Pêche, Nicolas Von Mally, lors des débats sur le discours programme ce mardi 24 juillet.

Pour illustrer ce qu’il considère être « l’instabilité », le ministre a indiqué qu’en dix ans d’autonomie, Rodrigues a connu dix élections. « Ce n’est pas normal. Je peux aussi vous évoquer ce qui c’est passé lors des dernières élections où le parti qui a remporté les élections s’est retrouvé en majorité réduite après l’allocation des sièges à la proportionnelle », a-t-il poursuivi.

L’Assemblée Régionale de Rodrigues (ARR) s’était exceptionnellement retrouvée avec 21 membres. La commission électorale s’était ainsi vue obligée d’attribuer trois sièges additionnels à l’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR) afin de rétablir une majorité mathématique mais tout de même réduite à un strict minimum.

Nous nous souviendrons qu’après l’allocation des six sièges compensatoires selon le principe de la représentation proportionnelle, l’OPR s’était retrouvée avec le même nombre d’élus que le Mouvement Rodriguais (MR), sois huit. La majorité de l’OPR avait également été remise en question avec une opposition disposant de dix sièges (huit au MR et deux au Front Patriotique Rodriguais (FPR).

Nicolas Von Mally en également saisi de l’occasion pour égratigner le pouvoir en place à Rodrigues. Selon le ministre de la Pêche, jamais un gouvernement régional n’aura été aussi impopulaire seulement cinq mois après son élection. « Le taux de production est à la baisse, les Rodriguais sont mécontents », a-t-il avancé. Ce dernier a lancé un appel aux dirigeants de Rodrigues « pour qu’ils se recentrent sur les préoccupations majeures des Rodriguais, au lieu de s’attarder sur des peccadilles ».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires